Forum Chrétien Jesus est Seigneur Index du Forum
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Mt 3, 1-12


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
eli29s
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 3 591
Localisation: 29000 Quimper

MessagePosté le: Ven 6 Déc 2013 - 13:08    Sujet du message: Mt 3, 1-12

PublicitéSupprimer les publicités ?

Matthieu 3, 1-12 Jean le Baptiste

   Le surnom de Jean, « le Baptiste », évoque un univers de groupes bouillonnants, marqués par un réveil du prophétisme. Jésus avait fait partie des disciples de Jean (voir Jn 3, 22-26). De ces racines, les chrétiens conservèrent le rite du baptême et la tradition évangélique fit de Jean le précurseur du Christ (cf. Mt 3, 11). Les faits n’étaient pas si simples. Entre groupes baptistes, celui de Jean poursuivit sa propre destinée parallèlement au christianisme (cf. Ac 19, 1-3). Entre ces adeptes de Jean et les Églises de Syrie, Matthieu semble connaître en son temps une concurrence qui oriente sa présentation du Baptiste.

  1. les vv. 1-4 décrivent le personnage et résument son message en un impératif : « Convertissez-vous ! » et une raison décisive : l’imminence du règne de Dieu (v.2). Matthieu s’écarte ici de la tradition ainsi énoncé en Mc 1-4 et Lc 3,3 : « Jean proclamait un baptême de conversion pour la rémission des péchés. » C’est que, pour Matthieu, la « rémission des péchés » relève non pas du baptême de Jean, mais du sacrifice du Christ (cf. Mt, 26-28).

   Le v. 3 rejoint la tradition commune en citant Is 40, 3. Ce passage caractérise bien la mission du Baptiste : autrefois Israël était né du désert, lors de l’Exode, puis du retour de l’exile, nouvel Exode. A présent, il fallait renaître, à l’écoute du prophète, et préparer la venue royale de Dieu. Jésus allait en donné l’exemple par son baptême et son séjour au désert.

   L’accoutrement de Jean (v.4) rappelle celui des anciens prophètes, surtout celui de cet Élie (cf.2 R 1,8) dont le retour, selon la tradition juive (cf. Ml 3, 23), préluderait à l’intervention divine. Les sauterelles (grillées !) et le miel sauvage permettent de survivre au désert. Pour les groupes baptistes de l’époque, la retraite au désert n’est pas seulement un retour à l’ère biblique ; c’est aussi le refus d’une civilisation censément condamnée par Dieu.

   2. Avec l’adverbe « alors » (v.5) , sa transition favorite, Matthieu passe à une mise en scène de la prédiction de Jean : vv. 5-12 ; ce n’est qu’à présent qu’il mentionne le baptême. S’il retouche peu la tradition, il dessine néanmoins une orientation nette qui se résume en ceci : alors que les « clients » du baptême viennent pour un rite, Jean, lui parle de conversion.

   Le v. 5 cadre le public du Baptiste en général. Le v. 7 esquisse un gros plan sur les « pharisiens et sadducéens ». Luc (3, 10-14) est sans doute plus près de l’histoire en faisant des candidats au baptême une foule bariolée, incluant même des étrangers. Mais, dès le début de son évangile, Matthieu se tourne vers ses frères juifs et leurs deux mouvements religieux les plus influents : c’est donc aux pharisiens et aux sadducéens que Jean s’adressera. « Engeance de vipères » : cette rude interpellation sifflera deux fois encore (cf. Mt 12, 14 ; 23, 33) aux oreilles des pharisiens ; elle signifie  la bouche dont ne peut sortir que du poison : comment ce qui est empoisonné échapperait-il au jugement imminent ?

   Deux volets composent ensuite la harangue, conclus tous deux par une menace analogue : la hache, déjà contre l’arbre, et le feu (v.10) ; la pelle à vanner, déjà en main, et le feu qui ne s’éteint pas.

   Le premier volet, vv. 8-10, est encadré par l’expression « faire du (bon) fruit ». Ce verbe « faire » était essentiel pour le Juif et le candidat au judaïsme : se convertir n’est pas dire ou penser des choses justes sur le vrai Dieu, mais faire ce que celui-ci attend de l’homme : qui fait la volonté de Dieu, voilà le vrai « fils d’Abraham » (v. 9) et voilà, ajoutera Matthieu, le vrai disciple de Jésus (comparez Mt 7, 21 et 24). A la prétention d’un baptême qui sauverait automatiquement, Jean oppose donc l’exigence d’une conversion effective.

   Dans le second volet, vv. 11-12, Jean va plus loin : son baptême n’est qu’une préparation. Car, dit-il, « celui qui vient derrière moi » (expression désignant un disciple), celui-là est le (plus) fort (un titre quasi divin). Qu’elle humilité chez le Précurseur (v. 11b) : un disciple devait à son rabbi les services attendus de l’esclave domestique, sauf celui de le déchausser.

   Il faut maintenant se préparer à un baptême « dans l’Esprit Saint et le feu ». Cette formulation est chrétienne, évocatrice du baptême chrétien. Peut-être le Baptiste disait-il plutôt : « dans le vent et le feu ». Les langues sémitiques se prêtent bien à une telle transposition. Ces deux mots introduiraient alors adéquatement aux images du vannage et du feu destructeur (v.12) et renverraient en même temps aux symboles du jugement de Dieu chez les prophètes (par exemple en Jr 13, 24 ; Ez 21, 36-37). Ainsi le baptême d’eau est un signe de purification. Mais, si l’impertinence humaine l’exige, Dieu connaît une purification bien plus radicale. Déjà se profile le thème du jugement, si important chez Matthieu.

   Dans le voisinage de Matthieu, des baptistes se prévalaient sans doute de la valeur du rite légué par Jean, et des chrétiens s’interrogeaient peut-être sur le sens de leur propre baptême. A ce trouble, l’évangéliste répond par une certaine orientation de sa présentation de Jean le Baptiste :

  1. Qu’il soit de Jean ou de Jésus, le baptême ne sauve pas l’homme sans lui : le rite s’accompagne d’une conversion du comportement (« faire du fruit »). Fondamentalement, me faire baptiser, c’est accepter l’idée d’un jugement, donner à Dieu le droit de juger ma vie selon ses propres critères, et non en fonction d’une carte d’identité (cf. v. 9).

   2. Luc envisage le baptême chrétien comme le couronnement de celui de Jean et comme porteur de la « rémission des péchés » (voir Ac 2,38). Matthieu ne suit pas cette piste. Il y verra plutôt une prise de possession officielle et effective du baptisé par le Dieu Trinité (cf. Mt 28, 19) et c’est dans la Passion de Jésus qu’il trouve la source du pardon. Ainsi, dès l’origine, les Églises ont eu du baptême une expérience riche, parce que diversifiée et complémentaire.

____________________
Deviens ce que tu reçois !!!! Le Corps du Christ. St Augustin.
Revenir en haut
Marie
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2008
Messages: 38 455
Féminin

MessagePosté le: Lun 9 Déc 2013 - 19:06    Sujet du message: Mt 3, 1-12

"Parmi les enfants des femme, il n'en est pas de plus grand que lui". Consacré au Seigneur,
Jean-Baptiste est "la voix qui crie dans le désert", s'habille d'une peau de bête,
se nourrie de sauterelles et de miel sauvage. Son propos attire à lui une foule de gens.
Il engage à se convertir , propose un baptême de pénitence dans l'eau du Jourdain.
A l'approche de Jésus, il le désigne comme le Messie : "Voici l'Agneau de Dieu qui enlève
le péché du monde !" Il sera arrêté puis décapité par Hérode à qui il reproche d'avoir pris
la femme de son frère.

En parlant du sauveur : "il faut qu'il croisse et moi que je diminue"

____________________
Si tu veux te tenir debout devant le monde, apprend à te mettre à genoux devant Dieu. - Mère de Joseph Guiho
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:30    Sujet du message: Mt 3, 1-12

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
 Sauter vers:   

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group :: MaxiBlue V1 :: Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com