Forum Chrétien Jesus est Seigneur Index du Forum
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Marc 6, 17-29


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
eli29s
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 3 591
Localisation: 29000 Quimper

MessagePosté le: Mer 29 Aoû 2012 - 09:07    Sujet du message: Marc 6, 17-29

PublicitéSupprimer les publicités ?

Marc 6, 17-29

La passion de Jean-Baptiste

   Marc continue ici de combler l’absence des Douze partis en mission (6,12). Par un surprenant retour en arrière, il profite du moment pour raconter la passion de Jean-Baptiste fait prisonnier avant le début du ministère de Jésus. (1, 14).

   L’épisode est un bel exemple de composition dramatique. Dans un premier tableau (v.17-20), les personnages en scène sont présentés et l’action se noue. Le premier acteur du drame est Hérode Antipas, l’un des fils d’Hérode le Grand. Au temps de Jésus, il règne sur la Galilée. Le second est Philippe, un demi-frère de cet Hérode Antipas. Et le troisième – mais non le moindre, comme on va le voir – est Hérodiade. Petite fille d’Hérode le Grand, elle a d’abord épousé Philippe, son oncle. Puis elle a séduit Hérode Antipas, son beau-frère. Jean-Baptiste est en prison pour avoir reproché au roi son adultère notoire. C’était une audace incroyable de la part du prophète. Aussi s’était-il attiré la haine homicide de la femme infidèle (v. 19-20). Mais dans sa furieuse envie de meurtre, Hérodiade se heurte à l’admiration craintive que le souverain porte au prophète.

   Un second tableau – resté célèbre (v.21-28) – va dénouer cette situation qui ressemble à une impasse. L’action aura pour héroïne la propre fille d’Hérodiade (v.22a). Par l’historien juif de l’époque, Flavius Josèphe, nous savons que la jeune fille s’appelait Salomé. La promesse d’Hérode (v.23), ce serment de nature démesurée, correspond bien à la coutume des souverains orientaux. Les jeux sont faits (v. 24-26). L’exigence de Salomé plonge le roi en pleine tragédie. Il est profondément déchiré entre sa folle promesse, fait à un public de choix (les grands dignitaires de la cour), et sa considération personnelle privée, pour le prophète. La décapitation de Jean-Baptiste, sa tête offerte sur un plat à l’instigatrice du meurtre, signe de façon macabre un crime odieux (v. 27-28). Les disciples de Jean enterrent leur maître vénéré (v.29).

   Ce récit, dans sa cynique cruauté et sa féroce beauté, a une réelle puissance suggestive. Sans jamais faire allusion à Jésus, c’est vers lui qu’il oriente tout entier. Le prophète emprisonné, puis sommairement assassiné et enseveli par ses amis, fait penser au sort qui attend Jésus lui-même. Sa Passion, sa mort et son ensevelissement sont ici préfigurés.

____________________
Deviens ce que tu reçois !!!! Le Corps du Christ. St Augustin.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:59    Sujet du message: Marc 6, 17-29

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
 Sauter vers:   

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group :: MaxiBlue V1 :: Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com