Forum Chrétien Jesus est Seigneur Index du Forum
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Mt 26, 14-25
Aller à la page: 1, 2  >

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
eli29s
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 3 591
Localisation: 29000 Quimper

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2012 - 05:21    Sujet du message: Mt 26, 14-25

PublicitéSupprimer les publicités ?
Matthieu 26,14-25
La trahison de Judas – v. 14-16
   Au complot fomenté contre Jésus, Judas apporte son concours déterminant. « Le Fils de l’homme est livré », disait Jésus ; exécutant de cette prophétie, Judas trouvera « l’occasion pour le livrer » (v. 16). A la tradition évangélique, Matthieu ajoute un symbole biblique : le marché se conclut sur la base de trente pièces d’argent, le prix d’un esclave (cf. Ex 21, 32) et, chez le prophète Zacharie (11, 12), c’est avec cette somme infamante qu’Israël congédie le pasteur mystérieux que Dieu lui avait envoyé. Plus loin, (Mt 27, 9), l’évangéliste reviendra sur ce symbole.
Pourquoi Judas a-t-il trahi ? On a beaucoup parlé à ce sujet. La thèse la plus en vogue voudrait que le  traître ait été un « zélote », membre d’un mouvement luttant contre l’occupation romaine, et que, déçu par le pacifisme de Jésus, il ait tourné les talons. Les meilleurs historiens savent aujourd’hui que le terme de « zélote » n’a le sens de résistant contre Rome qu’à partir de l’an 66, dans un cadre bien circonscrit, totalement ignoré dans les années de Jésus. Reste une hypothèse plausible qui, à l’exemple des évangiles, se garde de toute introspection psychologique : Judas a compris (à partir de quand ?) que les choses allaient mal tourner pour « le mouvement Jésus » et en a tiré les conséquences. L’appât de l’argent n’apparaît que tardivement dans la tradition évangélique (cf. Jn 12, 4-6).
 Les préparatifs de la Pâque. v. 17-19
   En trois versets, la Pâque est mentionnée trois fois. Si Marc parle d’une ambassade de deux disciples, les Douze semblent ici envoyés pour préparer cette Pâque en laquelle « le Maître » s’unira une dernière fois aux « disciples » (v. 18). Son « temps est proche », le temps de sa mort qui renouvellera le sens de la Pâque juive tournée à la fois vers le souvenir de la libération d’Égypte et l’horizon de l’ultime libération à venir. Matthieu traduit plus sobrement que Marc la clairvoyance prophétique de Jésus : les disciples trouveront un ami du groupe (non nommé) qui accédera aux souhaits du Maître.
L’annonce de la trahison de Judas v. 20-25
   Le repas est commencé. Jésus prophétise à nouveau : l’un de vous me livrera (v.21). On imagine que le brouhaha de la table permet à chacun de chuchoter sa question : « Serait-ce moi, Seigneur ? » (v.22). La tristesse les envahit parce que la prédiction dénonce trop bien la fragilité de leur attachement à leur Seigneur
   Jésus insiste (v.23). Le récipient traditionnel d’eau salé est là, sur la table, et chacun y trempe les crudités d’usage. Cette intime convivialité, un ami (cf. 26-50) va la trahir, trahison prophétiquement éprouvée par un antique psalmiste (Ps 41, 10). Au trouble des disciples s’oppose la détermination du Fils de l’homme (v. 24) : le fait qu’il soit livré entre dans le projet divin annoncé par l’Écriture, ce qui ne dégage en rien la responsabilité du traître dont le destin est bien déplorable et qui se sait maintenant percé à jour.
   En aparté sans doute, Judas s’adresse à son tour à Jésus : « Serait-ce moi, Rabbi ? » (v. 25). Les autres interrogeaient leur Seigneur, alors que celui-ci n’est qu’un « rabbi » parmi d’autres. « Tu l’as dit », conclut Jésus, acceptant que les choses arrivent comme il l’a prédit. Pourtant le dernier pas n’est point franchi ; Judas pourrait encore se repentir.
   Trahir le Christ reste une menace pour tout disciple ; mais tant que ce dernier en appelle avec foi à son Seigneur, il n’est pas un traître et ne doit pas se troubler de la défection de ses propres frères ; voilà bien le message de cette scène qui ne se préoccupe pas de faire savoir comment Judas est sorti et a rejoint les conspirateurs.
____________________
Deviens ce que tu reçois !!!! Le Corps du Christ. St Augustin.
Revenir en haut
Thomas
Frère Serviteur
Frère Serviteur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2007
Messages: 42 234
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2012 - 16:17    Sujet du message: Mt 26, 14-25


C'est bien les points que tu nous partages Éli.
____________________
Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire. Jean 1, 14 L'humain est un apprenti. L'histoire s'écrit avec Dieu.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
eli29s
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 3 591
Localisation: 29000 Quimper

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2012 - 16:30    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Tu as vu Thomas dans le texte ce qui est écrit :

le fait qu’il soit livré entre dans le projet divin annoncé par l’Écriture. c'est inouï non !
Tiens t-il de la même façon notre destinée ?? je suis troublée !
____________________
Deviens ce que tu reçois !!!! Le Corps du Christ. St Augustin.
Revenir en haut
Thomas
Frère Serviteur
Frère Serviteur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2007
Messages: 42 234
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2012 - 16:51    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Je pense que c'est une manière
d'interpréter ce qui est arrivé
avec Jésus.

C'est comme si le témoin disait:
'ça rapport avec l'Écriture'.

Mais pour notre vie, c'est notre corps
qui va délimiter le moment de son arrêt
____________________
Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire. Jean 1, 14 L'humain est un apprenti. L'histoire s'écrit avec Dieu.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Philippe
Est touché
Est touché

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2012
Messages: 106
Localisation: Assas, France (dép. Hérault)
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2012 - 07:20    Sujet du message: Mt 26, 14-25

"Le fait qu'il soit livré entre dans le projet divin annoncé par l'Ecriture."

Je crois que c'est pour nous dire que quelque figure du mal que nous ayons à endurer, quelque extrême, insurmontable qu'elle paraisse, quelque désespérante, elle entre dans un projet divin qui porte sur la totalité de l'histoire du monde, et qu'ainsi dans l'absolu le mal est déjà vaincu.

Si Dieu n'avait pas permis Judas, le salut des hommes eût été moindre, peut-être même impossible. Ce qui ne fait pas de Judas un homme bon. Si cela était, il faudrait généraliser et dire que tout mal est en réalité un bien caché - les maladies, les meurtres, les désastres de toute nature. Non, ce ne sont pas des biens sous l'apparence de maux, ce sont de véritables maux.

Mais cela ne fait pas non plus de Dieu un être impuissant, qui s'est résigné à une puissance du mal contre laquelle son pouvoir est limité.

Cela ne fais pas, enfin, de Dieu un être pervers qui aurait fait faire quelque chose d'affreux à Judas, pour l'en punir ensuite.

Cela ne peut vouloir dire qu'une chose, c'est que nous ne voyons pas l'ensemble de la création, mais seulement de petits tronçons, et que nous les jugeons sans voir où ils s'insèrent et le rôle qu'ils ont à jouer. Dieu n'a pas voulu mais a permis tous ces malheurs. Il a permis qu'un Judas existât, réellement méchant au moins au moment de son acte, un Judas réellement punissable quelle que soit la "punition" (c'est un terme à nous autres hommes mais nous ne savons pas ce qu'Il veut et prépare) qu'Il lui réserve. Mais en même temps la signification, le rôle de Judas, dépassent ses intentions. Dieu récupère le mal et le convertit en occasion pour un plus grand bien total d'exister.

Il nous est très difficile de vivre réellement les choses de ce point de vue - pensons aux parents de Cédrika ! Mais c'est à cela que la foi nous appelle, et les plus grands malheurs peuvent l'épurer et la rendre plus vraie.
____________________
"Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l'avez déjà reçu, et vous l'aurez" Marc, 11, 24
Revenir en haut
Thomas
Frère Serviteur
Frère Serviteur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2007
Messages: 42 234
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2012 - 08:04    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Bonjour Philippe.
Selon moi, Dieu permet la liberté
Dans cette liberté, l'être humain est capable du pire.
C'est ça, le mal est le mal et le bien est le bien.

Le mal est un manque de bien.
Le mal est détournement de Dieu.
____________________
Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire. Jean 1, 14 L'humain est un apprenti. L'histoire s'écrit avec Dieu.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Philippe
Est touché
Est touché

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2012
Messages: 106
Localisation: Assas, France (dép. Hérault)
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2012 - 09:02    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Je pense qu'il ne permet pas la liberté mais qu'il la veut expressément, ce qui est plus que simplement la permettre. Nous sommes faits à son image, et ceci comporte une liberté qu'il nous a délibérément donnée.
 Ce qu'il se contente de permettre, en revanche, c'est le mauvais usage de cette même liberté, le mal à proprement parler, Judas par ex. Et il le permet parce que ce mal, qui est un mal réel, entre dans une somme totale qui nous échappe et qui porte sur l'entièreté du monde de son début à sa fin.
Et enfin, ce qu'il permet est le mal physique, comme les maladies, ou nous ne sommes pour rien, qui n'ont pas de Judas.
____________________
"Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l'avez déjà reçu, et vous l'aurez" Marc, 11, 24
Revenir en haut
Thomas
Frère Serviteur
Frère Serviteur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2007
Messages: 42 234
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2012 - 09:08    Sujet du message: Mt 26, 14-25

De faite, Philippe,
ce que j'essaie de dire, c'est
que nous plaçons toujours la responsabilité sur Dieu de
notre liberté.
La liberté vécue dans le plan de Dieu est la liberté de Dieu.
C'est de notre responsabilité, à nous, et non à Dieu
de vivre une bonne liberté.
Dieu n'a pas créé le mal, il est Amour.
____________________
Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire. Jean 1, 14 L'humain est un apprenti. L'histoire s'écrit avec Dieu.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thomas
Frère Serviteur
Frère Serviteur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2007
Messages: 42 234
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2012 - 09:09    Sujet du message: Mt 26, 14-25

le mal physique, comme les maladies est la cause de notre désobéissance.
Sinon, il n'y aurait pas de maux.
Si tout le monde sur la terre vivait
le plan de Dieu, plus rien ne serait pareil.
____________________
Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire. Jean 1, 14 L'humain est un apprenti. L'histoire s'écrit avec Dieu.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Philippe
Est touché
Est touché

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2012
Messages: 106
Localisation: Assas, France (dép. Hérault)
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2012 - 09:32    Sujet du message: Mt 26, 14-25

"La liberté vécue dans le plan de Dieu est la liberté de Dieu."

Oui je crois que c'est très vrai.

Si je te comprends bien, tu penses qu'on attribue à tort la responsabilité de l'usage néfaste que nous faisons de notre liberté à Dieu, en le rendant plus ou moins responsable de cet usage et des maux qui en résultent. Et en effet c'est un argument qu'on entend souvent, mais surtout chez les ennemis de notre foi ou du moins ceux à qui elle est étrangère et qui s'amusent à essayer de la coincer avec des arguments imparables. Les chrétiens savent bien que Dieu n'est pas responsable de ce mauvais usage.

Mais nous devons reconnaître que puisque ce mauvais usage existe et qu'il résulté d'un don de Dieu, la liberté, il faut bien que Dieu ait pris une décision au sujet du mal. On ne peut pas admettre qu'il en soit le créateur, ou qu'il en soit responsable. Mais il faut bien admettre qu'il le permet, puisque de fait il existe. Nous en sommes nous les auteurs. Mais la miséricorde de Dieu et sa providence font que ce mal, dont nous sommes réellement coupables, il le fait entrer dans un plan qui est bien le sien, où en définitive il aura travaillé sans le vouloir à ce qu'il y ait plus de bien. C'est comme s'il obligeait Satan à travailler pour le compte du bien.
____________________
"Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l'avez déjà reçu, et vous l'aurez" Marc, 11, 24
Revenir en haut
Marie
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2008
Messages: 38 455
Féminin

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2012 - 09:59    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Votre destinée est dans les mains de Dieu
Par Joël Osteen  |   125 
commentaires
 |
 
 
 


"Et je sais qu’en allant auprès de vous, j’irai dans la plénitude de la bénédiction de Christ." Romains 15.29 (Darby)

Vivez-vous dans la plénitude de sa bénédiction ? La bénédiction de Dieu, c'est sa puissance surnaturelle : sa grâce. Chacun de nous a expérimenté une mesure de sa bénédiction, mais je crois fermement qu'il désire vous faire accéder à un niveau totalement nouveau.


Ne vous contentez pas de votre situation actuelle.

Dieu tient en réserve pour vous des promesses et des perspectives auxquelles vous n'avez même pas encore songé. Ce que vous avez expérimenté auparavant n'est qu'une infime partie de ce qu'iI vous réserve dans l'avenir.

Sachez que Dieu aime se surpasser. Il veut ouvrir des portes devant vous et mettre en évidence des talents et des capacités que vous n'étiez même pas conscients de posséder... Rappelez-vous que le Dieu que nous servons est un Dieu d'abondance.


Il est le Dieu de la surabondance. Il veut non seulement pourvoir à vos besoins, mais également vous donner suffisamment pour que vous soyez en bénédiction aux autres. C'est ce qu'on appelle vivre dans la plénitude de la bénédiction. Ne vous contentez pas de votre situation actuelle.


La situation économique, votre passé ou ce que les autres pensent ou disent ne déterminent pas votre destinée. Votre destinée est dans les mains du Dieu Tout-puissant. Il désire que vous puisiez une plus grande mesure de sa bénédiction et que vous expérimentiez la vie abondante qu'il tient en réserve pour vous !


Une prière pour aujourd'hui

Père céleste, je viens devant toi aujourd'hui avec un cœur ouvert et humble, prêt à recevoir tout ce que tu as pour moi. Enseigne-moi à mener une vie qui te soit agréable, afin que je puisse être un exemple de ton amour autour de moi. Au nom de Jésus. Amen.

____________________
Si tu veux te tenir debout devant le monde, apprend à te mettre à genoux devant Dieu. - Mère de Joseph Guiho
Revenir en haut
Thomas
Frère Serviteur
Frère Serviteur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2007
Messages: 42 234
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2012 - 11:59    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Je n'ai pas beaucoup de temps présentement.
Je vais dire ceci et revenir sur ton message plus tard.

Je ne peut rien attribuer à Dieu sauf son Amour.

Dire que Dieu le permet, devrait être précisé.

Le mal ne colle pas à Dieu.

Le mal est le résultat de mon éloignement de Dieu.
____________________
Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire. Jean 1, 14 L'humain est un apprenti. L'histoire s'écrit avec Dieu.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
eli29s
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 3 591
Localisation: 29000 Quimper

MessagePosté le: Jeu 12 Avr 2012 - 04:48    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Bonjour Philippe et merci du commentaire fort intéressant !

Je rejoins Thomas dans son développement !

Le mal en tant que personne n'éxiste pas, seul le Christ nous montre l'image du bien et celui de Dieu.

Le mal est une créature créée par Dieu, difficile à avaler je le conçois ! Cette lutte de satan contre Dieu existe mais le mal n'a pas été créé pour lui-même. Il était même le plus intelligent du genre créé.

Il s'est séparé de l'amour pour prendre un pouvoir qui est entré dans notre condition humaine.

L'homme est fatalement sous son pouvoir chaque fois qu'il s'éloigne de l'amour càd de Dieu.

C'est pour ça que Jésus crie victoire quand il voit Satan tombé ....

Comme il est distinct et à la fois créé, c'est une enbivalence qui est difficile à comprendre !

C'est vrai que tout ce qui éxiste ne peut éxister que par la création de Dieu.

Mais les forces de mort règnent en maître, et on le voit dans le monde, contre les forces du bien !
s'éloigner de l'amour plaît à Satan.

La Bible, nous conte bien l'histoire du péché originel, où l'homme se coupe de l'amour de Dieu.
Cette alliance brisée n'amène que vengence et meurtre.
____________________
Deviens ce que tu reçois !!!! Le Corps du Christ. St Augustin.
Revenir en haut
Carole
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2008
Messages: 35 735
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Jeu 12 Avr 2012 - 22:34    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Je vous ai lu et je trouve cela fort intéressant.
Dieu ne force personne à s'approcher de Lui et de son amour, le choix nous appartient.
C'est collé à Lui que l'on trouve la liberté car Il est Liberté.
Si on s'éloigne de Dieu , Il ne nous retient pas ,mais notre liberté est faussée,on se laisse approcher des tentations ,on oublie Dieu ,on se cogne , on se fait mal , on se trompe ,notre vie bascule ,une séparation ,non parce que Dieu le veut ou le permet ,mais Il respecte notre choix de se tenir loin de Lui et c'est nous même qui avons choisi les gestes que nous avons posés, les situations dangereuses dans lesquelles nous nous sommes embarqués . Par contre de ces situations ,Dieu tire le plus grand bien qui soit pour nous.
Je croyais aussi que Dieu le permettait qu'on se fasse mal,mais non je crois maintenant qu'Il respecte notre choix et nous laisse à nous même, Il nous laisse à nos expériences,Il nous laisse nous casser le nez ,mais si on Lui crie au secours ,Il va venir en courant Il va nous secourir ,Il va nous accueillir les bras ouverts comme un bon papa.
Non Dieu est totalement Amour. Je suis maintenant d'accord avec Thomas ,après plusieurs réflexions.Il n'y a aucun mal qui est en Dieu et qu'Il nous souhaite. 
____________________
Seigneur, qu'est-ce que l'homme pour que tu en fasses si grand cas? Qu'est-il pour que ton coeur lui soit ouvert?
Revenir en haut
Thomas
Frère Serviteur
Frère Serviteur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2007
Messages: 42 234
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Jeu 12 Avr 2012 - 23:06    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Lire les homélies que j'écris
aide à saisir la différence davantage.
Je fais souvent la part entre le bien et le mal.
Le bien de Dieu et le mal sans Dieu.
____________________
Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire. Jean 1, 14 L'humain est un apprenti. L'histoire s'écrit avec Dieu.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Philippe
Est touché
Est touché

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2012
Messages: 106
Localisation: Assas, France (dép. Hérault)
Masculin

MessagePosté le: Ven 13 Avr 2012 - 14:12    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Je reviens de deux jours de route pour ramener ma belle-mère chez elle, et voilà, je barbouille un "brouillon" de réponse un peu à tous ceux qui ont écrit sur cette question depuis deux-trois jours ici même.

Quand je dis que Dieu "permet" le mal, je dis cela pour à la fois ne pas dire qu'il l'a créé (et là je me sépare de eli29s ("le mal est une créature créée par Dieu")) et ne pas dire que le mal s'impose à lui en le laissant impuissant.

Il ne peut pas l'avoir proprement créé, car je ne vois pas comment je pourrais concilier cela avec sa bonté, ni avec notre liberté.
 1) Avec sa bonté, son amour : qu'il ait expressément voulu Judas, Hitler, Hiroshima, etc. (et le etc. s'écrit en trois lettres mais c'est toute l'histoire du monde qui tient dedans), cela me paraît contraire à ce que je peux penser de sa nature (même si sa nature nous est obscure, tout de même, est-ce qu'on peut raisonnablement penser qu'elle comporte l'intention du mal, c'est-à-dire non seulement des souffrances, maladies, cataclysmes physiques, Haïti par exemple, mais aussi les criminels et les monstres humains de toute espèce?);
2) Avec notre liberté, car s'il a créé le mal à proprement parler alors il ne nous a pas créés libres de ne pas le faire, et alors le péché lui-même en toutes ses formes est directement imputable à celui qui nous "programmés" pour le commettre. Je ne peux guère envisager que cela soit vrai. Au contraire, ne serait-ce que philosophiquement, le christianisme est la première doctrine de la liberté et de la responsabilité.

Mais Dieu ne peut pas non plus constater passivement que le mal est là, devant lui, comme une réalité qu'il n'a pas créée mais qui s'impose à lui contre sa volonté et son amour pour nous. Alors nous aurions un Dieu qui a en face de lui - ou bien un autre Dieu, un Dieu négatif responsable de tout ce qui est mauvais, ce qui serait une limitation de sa puissance comme dans le manichéisme, et ce qui ferait de ce Dieu d'en face un autre programmateur de nos actes, ce qui revient à l'objection que je faisais à l'instant;  - ou bien l'homme lui-même, créé par Dieu et responsable et auteur du mal mais d'une façon telle que Dieu serait impuissant face à lui, déplorant les bras ballants la perversité de sa créature, une créature qui lui échapperait. Cela me paraît incompatible avec sa force, son amour, l'Esprit Saint lui-même.

Alors pour essayer de comprendre je ne trouve que "permet" : il laisse pécher l'homme, qui est intégralement l'auteur du mal, il le laisse s'éloigner de lui, lui tourner le dos, faire le fier, se croire l'origine des principes moraux qu'il traite comme ses propriétés, dont il peut faire ce qu'il veut. Il laisse faire l'homme ainsi. Même, il savait bien d'avance que ça se passerait ainsi. Mais il le laisse se produire, ce mal qui le chagrine. Il le permet. Mais la seule façon de le permettre que je peux imaginer, c'est de le permettre parce qu'il a rusé avec ce mal, ou avec l'homme pécheur, qu'il nous attend à la sortie, à la sortie du mal. Il convertit le mal en une occasion offerte aux hommes de se retourner vers lui, par le remords, la honte de soi, le désir sincère de ne plus offenser Dieu et se meurtrir ainsi soi-même.
Ce qui me conduit à l'idée que sans le mal dont l'homme est donc bien l'auteur, l'homme n'aurait pas une telle conscience du caractère précieux et magnifique de l'amour de Dieu. Il faut qu'il s'en soit privé pour prendre conscience de ce dont il s'est privé. Même, la valeur d'un pécheur repenti est je crois supérieure à celle d'un homme que Dieu aurait programmé une fois pour toutes pour ne jamais pécher. Dieu se sert du mal fait par l'homme pour donner à celui-ci l'occasion d'avoir de la valeur morale le désir de sa grâce.

Pardonnez-moi le ton sentencieux de ce petit message, il est fait avec humilité et en toute ouverture et effort pour comprendre un Dieu que j'aime beaucoup beaucoup !
____________________
"Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l'avez déjà reçu, et vous l'aurez" Marc, 11, 24
Revenir en haut
Thomas
Frère Serviteur
Frère Serviteur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2007
Messages: 42 234
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Ven 13 Avr 2012 - 15:06    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Nous sommes tous maintenant au même point Philippe, gloire à Jésus
____________________
Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire. Jean 1, 14 L'humain est un apprenti. L'histoire s'écrit avec Dieu.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
eli29s
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 3 591
Localisation: 29000 Quimper

MessagePosté le: Ven 13 Avr 2012 - 15:31    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Nous sommes bien d'accord Philippe, je pousse un peu loin le bouchon parce qu'il est possible que tout ce qui soit créé émane de Dieu !!

Le mal est une énigme certes mais pour avoir lu quelques nouvelles sur ce cher Lucifer, j'en ai appris et des moins bonnes que ce que je me faisais du mal, qui d'ailleurs n'est pas personnifié !

Je veux bien rejoindre Thomas, mais il n'a pas nié qu'il puisse avoir été une créature de Dieu !!

j'ai eu du mal à le croire, je pensais que le mal est la non volonté de refuser d'aimer, et que la rupture du péché en montrait la conséquence sans pouvoir le définir !

Mais depuis j'ai lu des choses de ce point de vue qui n'ont fait fait qu'apporté de l'eau à mon moulin, de ce fait force m'a été de constater à mon grand regret qu'il est au départ le plus beau et le plus intelligent des anges créés mais qu'il est aussi un ange déchu qui se serait séparé de Dieu aurait été rejeté par Dieu et condamné à errer sur la terre .. !! Je soumets ce que j'ai eu connaissance à chacun de faire de lui ce qu'il en veut !
____________________
Deviens ce que tu reçois !!!! Le Corps du Christ. St Augustin.
Revenir en haut
Carole
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2008
Messages: 35 735
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Sam 14 Avr 2012 - 00:05    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Philippe ,
J'aime bien que tu nous barbouilles un «brouillon»comme celui-là aussi souvent que tu le veux.



____________________
Seigneur, qu'est-ce que l'homme pour que tu en fasses si grand cas? Qu'est-il pour que ton coeur lui soit ouvert?
Revenir en haut
Thomas
Frère Serviteur
Frère Serviteur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2007
Messages: 42 234
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Sam 14 Avr 2012 - 00:07    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Éli,
Dieu ne peut pas avoir rejeté Lucifer,
c'est Lucifer qui rejette Dieu.
C'est la base, c'est toujours un éloignement
de Dieu et non pas un repoussement
de Dieu.
____________________
Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire. Jean 1, 14 L'humain est un apprenti. L'histoire s'écrit avec Dieu.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:52    Sujet du message: Mt 26, 14-25

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Aller à la page: 1, 2  >
Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 2

 
 Sauter vers:   

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group :: MaxiBlue V1 :: Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com