Forum Chrétien Jesus est Seigneur Index du Forum
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Jean 13, 21-33. 36-38


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
eli29s
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 3 591
Localisation: 29000 Quimper

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2012 - 10:50    Sujet du message: Jean 13, 21-33. 36-38

PublicitéSupprimer les publicités ?
Jean 12, 21-33.36-38
Prédication de la trahison (13, 21-30)
   Le geste prophétique est suivi d’une parole prophétique concernant la trahison de Judas. Le « trouble » de jésus (v.21) est lié à la trahison et au pouvoir du démon qu’elle révèle. La scène du trouble des disciples est aussi attestée dans les synoptiques ; Jean la décrit de façon plus vivante en identifiant les acteurs de la scène : Pierre, Judas et « le disciple que Jésus aimait ». celui-ci apparaît pour la première fois dans Jean, dans une intimité avec jésus (littéralement « qui était couché dans le sein de Jésus », reprise de la formule décrivant la relation de Jésus au Père, cf 1, 18).
  Le passage de Pierre par le disciple que Jésus aimait pourrait signifier une proximité géographique. Mais l’évangile de Jean nous invite à une lecture plus symbolique : Pierre doit à plusieurs reprises passer par l’intermédiaire du disciple que Jésus aimait (quatre fois sur les cinq attestations du disciple : 18, 15 ; 20, 3 ; 21, 7). Judas et le disciple que Jésus aimait traduisent deux accueils opposés de Jésus : le premier le trahit sans repentance, sans dire une parole. Le geste de Jésus est une marque d’estime et d’amour que les hôtes réservaient aux invités choisis. Mais l’acceptation hypocrite du geste signifie que Judas a choisi le parti de Satan plutôt que celui de Jésus (v.27). il s’enfonce dans « la nuit » (v.30) , cette nuit dont Jésus prédisait la venue (9, 4), alors que le second l’accompagne dans sa mort sans aucune restriction, image du vrai disciple (19, 26). Pierre, entre les deux, trahit, mais se repent.
   Départ et testament (v. 33-35)
   Jésus reprend en partie pour ses disciples une annonce faite déjà deux fois aux juifs : « Là où il va ils ne peuvent aller » (voir 7, 33-34 ; 8, 21). Mais le contexte est différent : pour les Juifs, cette séparation est rupture définitive, à cause de leur péché. Pour les disciples l’absence inévitable, provoquée par son départ vers le Père, est provisoire (« Tu me suivras plus tard », dit Jésus à Pierre v. 36). En plus elle est accompagnée d’un mot affectueux (« mes petits enfants ») qui est à la fois un au revoir et un programme à accomplir, comme dans les repas testamentaires chez les Anciens. Il s’agit de « s’aimer les uns les autres » comme Jésus les a aimés. On peut dire de cet amour :
-        qu’il doit être très intense (« Jésus a aimé jusqu’au bout », v. 1) ;
-        qu’il s’adresse en priorité aux frères croyants ; on notera que Jésus qui a aimé propose aux disciples une réciprocité qui s’adresse non à lui comme on pourrait s’y attendre (« comme je vous ai aimés, aimez-moi »), mais de façon horizontale aux disciples ;
-        qu’il s’enracine dans l’amour du fils pour les hommes et donc qu’il est « théologal », révélateur de la relation d’amour entre Dieu le Père et son Fils, vécue dans la vie de jésus et son affrontement de la mort ;
-        qu’il est révélateur de Jésus qui continue ainsi à provoquer les hommes même après son départ (« à ceci ils vous reconnaîtront pour mes disciples »).
 

 Il s’agit d’un commandement « nouveau ». Cette nouveauté n’est pas temporelle au sens où l’on parle des dernières nouveautés. Elle est qualitative, accomplissant la nouvelle alliance (Jr 31, 31), celle dont parle Luc (Lc 22, 20).
v. 36-38
Pierre se retrouve dans le rôle du disciple emporté par sa fougue et invité comme en 13, 7 à un « plus tard » qui sera le temps de la compréhension et de son propre passage. Ce « plus tard » peut signifier que la mort de Jésus est unique et il doit l’accomplir dans la solitude de sa mission de Fils du Père. Après la mort de Jésus, Pierre recevra l’Esprit qui lui donnera la force de suivre Jésus, à la fois comme disciple et comme pasteur du troupeau (cf. 21, 15-19). Comme ici amour et mort sont liés, au chapitre 21 Pierre devra confesser son amour avant d’être réinvesti comme pasteur et d’être de façon prophétique mis en présence de sa future mort (21, 19).
____________________
Deviens ce que tu reçois !!!! Le Corps du Christ. St Augustin.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:57    Sujet du message: Jean 13, 21-33. 36-38

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
 Sauter vers:   

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group :: MaxiBlue V1 :: Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com