Forum Chrétien Jesus est Seigneur Index du Forum
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Mystères douloureux


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> PRIÈRES -> ¤0¤ Prions Ensemble ¤0¤
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Carole
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2008
Messages: 35 735
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Déc 2011 - 19:21    Sujet du message: Mystères douloureux

PublicitéSupprimer les publicités ?
MYSTERES DOULOUREUX DU ROSAIRE
L'Auteur du ciel et de la terre, l'Auteur de la grâce a trouvé Son ciel dans le ciel, Sa grâce dans la grâce, pour parvenir à la condition d'un esclave. Je suis venu à la Prodigieuse Humilité pour servir et non pour être servi. Moi le Rédempteur de toute l'humanité, le Messie promis, Je suis venu à la parfaite image de Mon Sacré-Coeur, pour partager les douleurs, les joies, les souffrances, le martyre, les émerveillements, les trahisons, les agonies, la flagellation, le transpercement et la crucifixion ; ensemble Nos Coeurs ont expié. Tous les moments que Ma Sainte Mère a passés sur terre, furent un parfait hymne d'amour, de charité, d'humilité et de pureté. 25.3.96
   

1. L'Agonie au Jardin des Oliviers (Mt 26.36-50 ; Mc 14.32-46 ; Lc 22.39-48 ; Jn 18.1-8)
Trouve-Moi à Gethsémani la prochaine fois que nous nous rencontrerons. Je te révélerai Mes angoisses, Mes Souffrances et Mes peurs de cette nuit-là. 16.5.87   O Gethsémani ! Qu'as-tu à dévoiler sinon des peurs, des angoisses, des trahisons et des abandons ? Gethsémani, tu as enlevé aux hommes tout courage. Tu as retenu Mes agonies pour toute l'Eternité dans ton air silencieux. Gethsémani, qu'as-tu à dire qui ne fut pas dit ? Tu as été témoin, dans la tranquillité de la Sainteté, de la trahison envers ton Dieu ; tu M'as porté témoignage. L'heure était venue, les Ecritures devaient s'accomplir. Ma fille, Je sais que beaucoup d'âmes croient en Moi, comme si Je n'étais qu'un mythe. Elles croient que Je n'ai existé que dans le passé. Pour beaucoup, Je ne suis qu'une ombre passagère, éclipsée maintenant par le temps et l'évolution. Très peu réalisent que J'ai existé dans la chair sur la terre et que J'existe maintenant parmi vous. Je Suis Tout ce qui fut, qui est et qui sera. Je connais leurs peurs, Je connais leurs angoisses, Je connais leurs faiblesses. A Gethsémani, n'ai-Je pas été Témoin de toutes ces faiblesses ? Ma fille, quand l'Amour a prié à Gethsémani, mille démons ont été ébranlés. Les démons, effrayés ont pris la fuite. L'heure était venue : l'Amour glorifiait l'Amour. O Gethsémani, témoin du Trahi, témoin du Délaissé, lève-toi, témoin, et témoigne. Ma fille, Judas M'a trahi, mais combien plus, encore maintenant, Me trahissent comme Judas ! J'ai su instantanément que son baiser se propagerait parmi un grand nombre, dans les générations à venir. Ce même baiser Me sera donné sans cesse, renouvelant Mon chagrin, déchirant Mon Coeur. Vassula, permets-Moi d'être consolé, laisse-Moi Me reposer dans ton coeur. [...] Aime-Moi dans Mes tourments de Gethsémani. J'ai été trahi par l'un des Miens, un de Mes bien-aimés... et aujourd'hui, Je reçois encore des opprobres, Me rappelant Mes angoisses du passé. Mon Coeur fut gonflé, rempli d'amertume. [...] Ma Sueur d'agonie coulait de Moi comme de grosses gouttes de sang. [...] Le sol a absorbé ces gouttes, mais, aujourd'hui, ce sol, plus sec que jamais, a besoin d'être irrigué. 17.5.87
   

2. La Flagellation (Mt 27.26 ; Mc 15.15 ; Jn 19.1)
Bientôt — et c'est votre bientôt —, lorsque vous serez couverts de votre propre sang, Moi, alors, en tant que Juge, Je vous rappellerai le sang que vous portiez sur vos mains pour avoir interdit à tant d'âmes de recevoir Mes grâces à travers ce Rappel de Ma Parole. Vous êtes comme les Romains[…]. Allez-vous Me dire alors comme Pilate : " je suis innocent de ce sang " et vous laver les mains dans l'eau parfumée ? Vous refusez d'accepter l'antidote de la mort. Vous refusez de reconnaître Ma Parole donnée par Mon Saint Esprit, en vos jours. 19.01.95   Quand ils M'ont eu flagellé, ils ont craché sur Moi et M'ont porté plusieurs coups violents à la Tête qui M'ont laissé étourdi. Ils M'ont donné des coups de pied à l'estomac qui M'ont coupé le souffle et fait tomber à terre, gémissant de douleur. Ils ont fait de Moi le jouet de leurs divertissements en Me donnant des coups de pied à tour de rôle. J'étais méconnaissable. Mon Corps était brisé, ainsi que l'était Mon Coeur. Ma Chair, qui était déchirée, pendait sur tout Mon Corps. L'un d'entre eux M'a ramassé et M'a traîné parce que Mes jambes ne pouvaient plus Me soutenir. 9.11.86   Est-ce que Je mérite cela ? 17.6.87
   

3. Le Couronnement d'Epines (Mt 27.27-301 ; Mc 15.16-20 ; Jn 18.37 ; Jn 19.2-15)
Ils M'ont ensuite revêtu d'un de leurs vêtements, ils M'ont tiré en avant et, renouvelant leurs coups, ils M'ont frappé au Visage, ils M'ont brisé le Nez et M'ont torturé. J'entendais leurs injures. Ma fille, de quelle haine et de quelles moqueries résonnaient leurs voix, augmentant Ma Coupe ! Je les entendais dire : " Où sont mobilisés tes amis pendant que leur roi est avec nous ? Tous les Juifs sont-ils aussi lâches que ceux-ci ? Regardez leur roi ! " Et ils M'ont couronné d'une Couronne tressée d'Epines, Ma fille. " Où sont tes Juifs pour te saluer ? Tu ES bien roi, n'est-ce pas ? Peux-tu imiter un roi ? RIS ! Ne pleure pas. Tu es roi, n'est-ce pas ? Alors, comporte-toi donc comme tel ". 9.11.86   Ils M'ont arraché une partie de Ma Barbe, ils M'ont blessé l'Oeil droit. 9.9.87   ... lorsque vous serez couverts de votre propre sang, Moi, alors, en tant que Juge, Je vous rappellerai le sang que vous portiez sur vos mains pour avoir interdit à tant d'âmes de recevoir Mes grâces à travers ce Rappel de Ma Parole. Vous êtes comme les Romains, Me couronnant d'épines journellement. 19.01.95
   

4. Le Portement de Croix (Mt 27.31-33 ; Mc 15.20-22 ; Lc 23.26-32 ; Jn 19.16-17)
Ils M'ont lié les Pieds avec des cordes et M'ont dit de marcher jusqu'à l'endroit où se trouvait Ma Croix. Ma fille, Je ne pouvais pas avancer puisqu'ils M'avaient lié les Pieds. Alors ils M'ont jeté à terre et traîné par les cheveux jusqu'à Ma Croix. Ma Souffrance était intolérable. Des parties de Ma Chair qui pendaient après la Flagellation ont été arrachées. Ils ont desserré les liens de Mes Pieds et M'ont donné des coups de pieds pour que Je Me relève et que Je soulève Mon fardeau sur Mes Epaules. Je ne pouvais pas voir où se trouvait Ma Croix car les Epines qui avaient pénétré Ma Tête Me remplissaient les Yeux de Sang qui coulait sur Mon Visage. Alors, ils ont soulevé Ma Croix, l'ont posée sur Mes Epaules et M'ont poussé vers la porte. Ma fille, oh ! comme elle était lourde, la Croix que J'ai dû porter ! J'ai avancé à tâtons vers la porte, guidé par le fouet derrière Moi. J'essayais de voir Mon chemin à travers Mon Sang qui Me brûlait les Yeux. J'ai alors senti quelqu'un essuyer Mon Visage : des femmes agonisant de compassion se sont avancées pour laver Mon Visage tuméfié. Je les entendais pleurer et se lamenter, Je les ai senties. " Soyez bénies ", leur ai-Je dit, " Mon Sang lavera tous les péchés de l'humanité. Regardez, Mes filles, le temps de votre salut est arrivé ". Je Me suis redressé avec peine. Les foules s'étaient déchaînées. Je ne voyais aucun ami autour de Moi ; aucun n'était là pour Me consoler. Mon agonie semblait augmenter et Je suis tombé à terre. Craignant que J'expire avant la Crucifixion, les soldats ordonnèrent à un homme appelé Simon de porter Ma Croix. Ma fille, ce n'était pas là un geste de bonté, ni de compassion, mais pour M'épargner pour la Croix. 9.11.86     Mes amis et Mes compagnons se sont dérobés devant Mes Plaies et même les plus chers ont gardé leur distance... Ils M'avaient abandonné... Même pour affermir Mon pas et M'empêcher de tomber pendant que Je portais Ma Croix, ils n'étaient pas là. Mon Coeur palpitait et Ma vigueur Me désertait. La lumière de Mes Yeux diminuait, tandis que des hommes violents s'attaquaient à Moi, divaguant dans leur paroles, avec des jurons sur leurs lèvres. Mon Coeur frémissait en Moi. J'aurais pu demander aux Anges de Me donner des ailes comme une colombe, pour fuir et trouver le repos, et trouver refuge loin de la tempête d'injures, mais J'avais répondu lorsque Mon Père M'avait appelé 28.4.00
   

5. Le Crucifiement (Mt 27.34-61 ; Mc 15.23-47 ; Lc 23.33-56 ; Jn 19.18-42)
Arrivés sur le Mont, ils M'ont jeté sur le sol en M'arrachant Mes vêtements, Me laissant nu pour M'exposer à la vue de tous. Mes Blessures se sont rouvertes, Mon Sang coulant à terre. Les soldats M'ont présenté du vin mêlé de fiel. Je l'ai refusé, car J'avais déjà au fond de Moi l'amertume que M'avaient donnée Mes ennemis. Ils M'ont rapidement cloué d'abord les Poignets et, après avoir permis aux Clous de Me fixer à Ma Croix, ils ont étiré Mon Corps brisé et, avec violence, ils M'ont transpercé les Pieds. Ma fille, ô Ma fille, quelle souffrance ! Quelle agonie ! Quelle torture de Mon Ame ! Abandonné par Mes bien-aimés, renié par Pierre sur lequel Je fonderais Mon Eglise, renié par le reste de Mes amis, laissé tout seul, abandonné à Mes ennemis, J'ai pleuré car Mon Ame était remplie de douleur.
Les soldats ont dressé Ma Croix en la laissant tomber dans un trou. De là où Je Me trouvais, J'ai contemplé la foule. Voyant à peine de Mes Yeux tuméfiés, J'ai regardé le monde. Je n'ai vu aucun ami parmi ceux qui se moquaient de Moi. Aucun n'était là pour Me consoler. " Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi M'as-Tu abandonné ? " Abandonné par tous ceux qui M'aimaient. Mon Regard s'est posé sur Ma Mère. Je L'ai regardée et Nos Coeurs se sont parlé : " Je Te donne Mes enfants bien-aimés pour qu'ils soient également Tes enfants. Tu seras leur Mère ". 9.11.86   Te souviens-tu lorsque J'étais sur la Croix ? Quelles ont été les paroles que J'ai dites ? J'ai dit qu'Elle est également votre Mère. Elle vous aime et Elle prend soin de vous. Abba donne à qui cela Lui plaît. Accepte ce que Dieu te donne. 4.10.86   "Que Yahvé le sauve", disaient-ils, "si Yahvé est son ami, qu'Il le sauve ! " Mais Je n'ai rien entendu, comme si J'étais sourd ; comme si J'étais muet, ne disant pas un mot, J'étais comme celui qui n'entendant rien, n'avait pas de réponse tranchante à donner. Ma force s'écoulait de Moi : la lumière avait quitté Mes Yeux. 28.4.00   J'ai crié de Ma Croix. C'était Mon dernier grand cri, que J'ai poussé quand J'étais encore en chair ; un cri chargé de souffrance, de peine et d'amertume, résonnant des profondeurs de Mon Ame, perçant les hauteurs des Cieux. Il a ébranlé les fondations de la terre et a fendu en deux les coeurs de ceux qui M'aimaient, comme il a déchiré le voile du Temple. Il a suscité de dévoués serviteurs à Ma suite, comme il a réveillé les morts de leur tombe, balayant la terre qui les couvrait, comme il a renversé le Mal. Un grand tonnerre a secoué jusqu'aux Cieux mêmes, et chaque ange, en tremblant, est tombé prosterné et M'a adoré dans un silence total. Ma Mère, debout, toute proche de Moi, en entendant Mon Cri, est tombée à genoux sur le sol, couvrant Son Visage en larmes. Elle a porté en Elle ce dernier Cri jusqu'au jour de Sa dormition... Elle a souffert... 29.4.87   Tout s'accomplissait ; le salut était proche. J'ai vu les Cieux s'ouvrir et chaque ange se tenait debout. Tous étaient là, silencieux. " Père, entre Tes Mains Je remets Mon Esprit ; maintenant, Je suis avec Toi ". 9.11.86   Je suis abreuvé d'amertume, souffrant toujours des nombreuses iniquités du monde, de la méchanceté, de l'irrespect de la loi et de l'égoïsme. Mon Cri s'amplifie de jour en jour. J'ai été laissé seul sur Ma Croix, seul à porter les péchés du monde sur Mes Epaules, seul à souffrir, seul à mourir, versant Mon Sang qui a couvert le monde entier, vous rachetant, Mes bien-aimés. Ce même Cri est maintenant sur terre comme un écho du passé. Est-ce que Je vis dans les ombres du passé ? Mon Sacrifice a-t-il été en vain ? Comment pouvez-vous alors ne pas entendre Mon Cri de la Croix ? Pourquoi fermez-vous vos oreilles et Le faites-vous disparaître ? 29.4.87 Agneau de Dieu
   

____________________
Seigneur, qu'est-ce que l'homme pour que tu en fasses si grand cas? Qu'est-il pour que ton coeur lui soit ouvert?
Revenir en haut
Carole
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2008
Messages: 35 735
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Mer 7 Déc 2011 - 10:31    Sujet du message: Mystères douloureux

Le lien pour demain afin de méditer les mystères douloureux de Jésus en rachat des insultes faites à Jésus par ceux qui Lui manquent de respect et l'offense faite par nos péchés.
http://forumjesusseigneur.xooit.com/t2111-Mysteres-douloureux.htm
____________________
Seigneur, qu'est-ce que l'homme pour que tu en fasses si grand cas? Qu'est-il pour que ton coeur lui soit ouvert?
Revenir en haut
Marie
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2008
Messages: 38 455
Féminin

MessagePosté le: Mer 7 Déc 2011 - 14:38    Sujet du message: Mystères douloureux

Merci Caro, belle méditation sur les mystères douloureux de Jésus!
Pardon Jésus pour nos offenses !
____________________
Si tu veux te tenir debout devant le monde, apprend à te mettre à genoux devant Dieu. - Mère de Joseph Guiho
Revenir en haut
Carole
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2008
Messages: 35 735
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Déc 2011 - 07:57    Sujet du message: Mystères douloureux

Je viens de lire les mystères douloureux de Jésus et j'ai une boule dans la gorge et le goût de pleurer.
Je l'ai lu maintenant car plus tard je ne sais pas si je vais pouvoir.
Bébé est réveillé je reviens plus tard.
Pardon doux Jésus ! Jésus Miséricorde
____________________
Seigneur, qu'est-ce que l'homme pour que tu en fasses si grand cas? Qu'est-il pour que ton coeur lui soit ouvert?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:00    Sujet du message: Mystères douloureux

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> PRIÈRES -> ¤0¤ Prions Ensemble ¤0¤
Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
 Sauter vers:   

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group :: MaxiBlue V1 :: Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com