Forum Chrétien Jesus est Seigneur Index du Forum
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Luc 15, 1-13


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
eli29s
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 3 591
Localisation: 29000 Quimper

MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2011 - 17:48    Sujet du message: Luc 15, 1-13

PublicitéSupprimer les publicités ?
Parabole sur la joie collective et les retrouvailles
   Dans les chapitres 15 à 19, se rencontrent nombre d’enseignements de Jésus, principalement sous forme de paraboles, qui se proposent, avant tout, de mettre en lumière l’attention portée par Dieu à l’égard  de ceux qui sont méprisés et réprouvés par la bonne société religieuse. C’est clairement le cas dans les trois paraboles qui constituent le chap. 15. L’amour de Dieu pour ceux qui ne sont ni aimés ni aimables condamne, par ricochet,  la dureté et la sévérité que leur manifestent les gens plus « justes ».
   Au point de départ du chap. 15, un nouveau repas (v. 1-3). Mais cette fois, Jésus accueille – peut-être à sa propre table, chez lui – publicains et pécheurs (au sens social et religieux de ce dernier terme), et il mange avec eux. Les pharisiens et les scribes, gens de la bonne société, réprouvent ce geste qui brise les barrières traditionnelles conformes à la sagesse biblique (cf. Pr. 1, 1-15) ; et, tout comme ils l’avaient fait lors du repas dans la maison de Lévi (5, 29-30) ; ils grondent. Sous forme parabolique, la réponse de Jésus commente ici celle, brève et percutante, lancée alors (5, 31-32) ; le contraste entre les justes et les pêcheurs qui se convertissent se trouve en 5, 32 comme en 15, 7. Les trois paraboles que voici établissent un lien étroit entre le comportement de Jésus et l’attitude de Dieu – tel est leur apport nouveau et capital. Elles sont étroitement soudées par des thèmes (la joie, la conversion) et une expression (car ce qui était perdu est retrouvé) qui courent comme un fil rouge tout au long du chapitre. Les deux premiers (v.4-10) illustrent le début de l’affirmation « Je suis venu appeler non pas les justes mais les pêcheurs » (5, 32a), le dernier, sa finale : « pour qu’ils se convertissent » (5, 32b).
   Pour justifier sa conduite, Jésus commence par deux paraboles construites de façon parallèle (v. 4-10). Une même interrogation qui présuppose une réponse affirmative. Quelque chose de perdu (le mot revient cinq fois) que l’on a retrouvé six fois. Un berger assez aisé et, en contraste, une pauvre ménagère, qui invitent ami(es) et voisin(e)s à partager leur joie. Si la brebis s’est perdue, une des dix pièces de monnaie – de quoi vivre une journée – a été perdue par la femme. Les paraboles ne s’intéressent donc pas à la façon dont s’est produite, autrefois, la « perte » ; même les retrouvailles appartiennent au passé. L’insistance porte moins sur la recherche, que sur l’appel réitéré à partager ensemble la joie.
   Ces paraboles jumelles (v. 4-6.8-9) et leurs applications, qui ne différent que légèrement dans leur forme (v. 7.10), identifient ce qui est perdu au pêcheur. Il est capital de ne pas lire l’interprétation sans la parabole qui la précède : leur lien souligne que le repentir du pêcheur ne pourrait se produire, si Dieu n’allait préalablement à sa recherche. Au terme du processus, la joie divine pour un seul pêcheur qui se convertit, une joie que Dieu fait partager à toute la cour céleste. Au v. 7 (mais non au v. 10), il est question de quatre-vingt-dix-neuf justes qui non pas besoin de repentir. Est-ce là une ironie à l’adresse des pharisiens et des scribes qui devraient savoir que nul n’est juste devant Dieu (cf. Rm 3, 10 et ss) et qu’ils ont besoin, eux aussi, de se convertir ? N’est-ce pas plutôt une façon de souligner à l’extrême – comme dans la parabole elle-même, au v. 4 – le prix que Dieu attache à chaque individu qui se tourne vers lui ?
   De la sorte, la fréquentation des exclus par Jésus se trouve justifiée par la pratique de Dieu même. Et  le discours parabolique débouche sur une question implicite posée aux auditeurs : Pouvez-vous participer à la joie du Christ de voir des pêcheurs s’approcher de lui pour l’écouter ?
____________________
Deviens ce que tu reçois !!!! Le Corps du Christ. St Augustin.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:01    Sujet du message: Luc 15, 1-13

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
 Sauter vers:   

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group :: MaxiBlue V1 :: Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com