Forum Chrétien Jesus est Seigneur Index du Forum
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Matthieu 23, 1-12


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
eli29s
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 3 591
Localisation: 29000 Quimper

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011 - 10:55    Sujet du message: Matthieu 23, 1-12

PublicitéSupprimer les publicités ?
Matthieu 23, 1-12
Sur le pouvoir religieux
  Dans la synagogue, la chaire de Moïse était le siège mobile d’où le scribe interprétait la Loi ; au sens figuré, elle désigne l’autorité de la Loi mosaïque. Les pharisiens, simples membres d’associations religieuses, ne siègent pas sur la chaise de Moïse. Mais les scribes que connaît Matthieu viennent des rangs pharisiens ; c’est pourquoi son chapitre 23 joint sans cesse « scribes et pharisiens » comme un même bloc à combattre.
  Au v. 3, Jésus ne conteste pas leur autorité d’interprètes de Moïse, de même que Mt 15, 3-6 ne dénonçait point leur fonction comme telle, mais certaines de leurs déviations. L’accusation porte ici sur l’incohérence entre le dire (l’enseignement) de ces maîtres et leur agir, une accusation déjà portée contre certains responsables chrétiens à la fin du Sermon sur la montagne. L’idée directrice est à présent la suivante : Dieu attend de tout son peuple une obéissance confiante (cf. les béatitudes) ; or, les scribes ici visés n’en donnent pas l’exemple :
a)      Pour que force reste à la Loi, ils imposent aux gens des règles pesantes, mais eux-mêmes ne s’y plient pas (v.4), à l’opposé de Jésus qui accomplit toute la Loi, mais avec douceur, plein d’attention pour ceux qui peinent (cf. 11, 28-30) ;
b)      En toute bonne foi peut-être, ils s’offrent comme modèles aux autres, mais sont tout en façade : la façade de la piété (v.5) que leur reprochait déjà le Sermon sur la montagne (cf. 6, 1-18) et la façade des honneurs sociaux (vv.6-7).
Les phylactères (« moyens de protections ») se portent pour la prière, l’un au front, l’autre au bras gauche. Ce sont des boîtes de cuir contenant quelques versets bibliques, selon une instruction biblique prise à la lettre. Les franges du vêtement, auxquelles s’accrochait la malade en Mt 9, 20, sont aussi une marque de piété. Matthieu en dénonce ici la taille ostentatoire chez certains.
  Depuis le début de ce passage, la foule et les disciples forment un double auditoire ; l’évangéliste songe moins à l’attroupement autour de Jésus qu’à son public des années 80, les foules de Syrie, attirées par un évangile de miséricorde et sollicitées en même temps par certains scribes pharisiens, et les disciples, membres de l’Église, qu’il faut protéger de l’autoritarisme vide de certains de leurs responsables qu’à présent les vv. 8-12 visent directement.
  Les vv. 8-10 sortent de la plume seul de Matthieu. En son temps, le mot rabbi n’a peut-être pas encore le simple sens fonctionnel de rabbin ; c’est plutôt un titre honorifique réservé à certains scribes chrétiens n’accepteront pas ce titre ; tous les disciples se considéreront comme frères égaux et songeront que le seul Docteur est le Christ.
  La même remarque vaut pour le mot père (v.9), non pas au sens familial, mais d’après l’usage selon lequel les maitres religieux étaient appelés « pères » (Abba) par leurs élèves. Ce titre restera même en surnom à un rabbi célèbre, Abba Saül. Entre chrétiens, dit l’évangéliste, on évitera cette appellation « Père » pour ne point dévaluer la richesse d’un mot par lequel Jésus a apprit aux siens à désigner Dieu lui-même. Au v. 10, comme s’il oubliait celui qui parle en prenant sa place, Matthieu mentionne « le Christ » à la troisième personne et demande encore qu’on s’abstienne de titre de maître plus littéralement « guide ».
  Dans le monde de Matthieu, les noms et les titres collaient davantage aux personnes qu’aujourd’hui. Il n’empêche qu’à la lumière du texte, la titulature ecclésiastique mériterait peut-être un coup de torchon périodique. En tout cas, l’évangéliste rappelle ici (cf. Mt 18) un critère qui englobe et déborde les problèmes d’appellation : le ministère chrétien doit apparaître comme un service (v. 11) et tout ministère sera jugé par Dieu selon qu’il aura ou non cultivé l’humilité attendue de lui (v.12).
____________________
Deviens ce que tu reçois !!!! Le Corps du Christ. St Augustin.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:01    Sujet du message: Matthieu 23, 1-12

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
 Sauter vers:   

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group :: MaxiBlue V1 :: Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com