Forum Chrétien Jesus est Seigneur Index du Forum
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Luc 11, 5-13


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
eli29s
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 3 591
Localisation: 29000 Quimper

MessagePosté le: Jeu 6 Oct 2011 - 05:39    Sujet du message: Luc 11, 5-13

PublicitéSupprimer les publicités ?
Parabole de l’ami importuné ( Luc 11, 5-13)
  Par la parabole qui suit et qui lui est propre, l’évangéliste met en lumière un aspect de la prière du Seigneur : c’est une prière de demande. Or, dans ce domaine, il faut savoir faire preuve de ténacité envers Dieu ; cela est si important aux yeux de Luc qu’il répètera cet enseignement, en 18, 1 ss, avec une autre parabole.
  La question initiale oblige l’auditeur à s’impliquer, à porter un jugement personnel, alors même que Jésus va pourtant fournir explicitement l’application de la parabole (cf. v.8). C’est la totalité du récit qui éclaire les rapports de l’homme à Dieu dans la prière. Ce serait une erreur d’isolé chacun de ses éléments et, par exemple, d’imaginer que la prière humaine réveille Dieu ou que celui-ci n’y répond que pour se débarrasser des importuns. Voilà donc trois personnages. L’effronté a deux amis qui ne se connaissent pas. S’il vient frapper en pleine nuit chez l’un deux pour lui emprunter du pain, c’est que l’autre, qui habite au loin, vient d’arriver à l’improviste, lui demandant l’hospitalité. Ce voyageur fait route le soir et une partie de la nuit, pour éviter la chaleur du jour. Notons-le : l’ami que le dormeur mal réveillé voudrait éconduire ne demande rien pour lui ; et c’est à lui que l’arrivée inopinée de l’hôte cause le plus de tracas ! Il fait appel a leur amitié pour obtenir trois pains, mais l’autre refuse de le suivre sur ce terrain ; il ne le nomme pas « ami » et refuse de réveiller ses enfants en se levant. La conclusion de Jésus part précisément de ce refus d’agir par amitié ; un autre mobile conduira le dormeur à donner ce dont l’autre a besoin : le caractère effronté de cette démarche nocturne. La persévérance est payante.  
____________________
Deviens ce que tu reçois !!!! Le Corps du Christ. St Augustin.
Revenir en haut
eli29s
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 3 591
Localisation: 29000 Quimper

MessagePosté le: Jeu 6 Oct 2011 - 15:58    Sujet du message: Luc 11, 5-13

Application de la parabole (11, 9-13)


Application de la Parabole (11, 9-13)

 Jésus poursuit son instruction de façon solennelle (v.9a) en élargissant le champ de l’histoire narrée dans la parabole. L’enseignement provient ici de la Source des paroles. Il invite les disciples à prier (v.8) en partant d’un présupposé de sagesse humaine (v.9). « Chercher » est un mot utilisé dans la Bible pour évoquer la prière (cf. Ps 24,6 ; 27,8). Comme le ferait un sage, Jésus énumère trois façons de demander : demander, chercher, frapper, puis le résultat de chacune d’elles. L’accent n’est cependant pas sur la persévérance de l’homme, mais sur le don divin ; trois verbes au passif renvoient à l’action de Dieu : il vous sera donné (et non « vous obtiendrez » !), il vous sera ouvert (deux fois). L’homme doit faire confiance à celui qui donne et qui ouvre.
  Deux illustrations sont alors données pour justifier une telle confiance (v.11-12). Comme dans la parabole, une question rhétorique vient interpeller directement l’auteur : Quel père parmi vous … ? Par là même, des liens entre amis qu’illustrait la parabole, on passe à ceux d’un père avec son fils. Le raisonnement à fortiori, conduisant du comportement absurde à celui qui est sensé, s’appuie sur la similitude d’apparence entre un serpent et un poisson, entre un scorpion et un œuf. Or, aucun père sur terre ne déçoit son fils en jouant d’une telle ressemblance trompeuse. N’est-ce pas là l’expérience quotidienne de chacun ?
  Il faut en tirer la leçon (v.13) en explicitant la comparaison entre le Père céleste et un père humain. La bonté de Dieu est sans commune mesure avec celles de parents terrestres. On doit donc en conclure que ses dons sont infiniment meilleurs que les leurs. Là où la Source des paroles, à laquelle l’évangéliste puise pour ces v.9-13, affirmait que « Dieu donnera de bonnes choses à celui qui lui demandent » (Mt7, 11), le don suprême du Père à ses enfants est précisé chez Luc : c’est l’Esprit saint. De fait, l’Esprit apparaîtra, dans les Actes, comme le don caractéristique de Dieu à la fin des temps (Ac 2, 33-38).
____________________
Deviens ce que tu reçois !!!! Le Corps du Christ. St Augustin.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:03    Sujet du message: Luc 11, 5-13

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Messe + Livre des Jours ¤0¤ -> Commentaires ¤ Évangile
Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
 Sauter vers:   

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group :: MaxiBlue V1 :: Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com