Forum Chrétien Jesus est Seigneur Index du Forum
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Saint Dominique 8 août Bonne Fête !http://img6.xooimage.com


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> ÉGLISE CHRÉTIENNE CATHOLIQUE -> ¤0¤ Une ¤ Sainte ¤ Catholique ¤ Apostolique ¤0¤ -> Saints et Saintes sauf Marie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Carole
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2008
Messages: 35 735
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Aoû 2011 - 10:46    Sujet du message: Saint Dominique 8 août Bonne Fête !http://img6.xooimage.com

PublicitéSupprimer les publicités ?
Bonne Fête Saint Dominique !





Le P. Bruno Cadoré, un Français à la tête des dominicains
Jusqu'ici prieur provincial de France, le P. Bruno Cadoré a été élu dimanche 5 septembre maître de l'Ordre des prêcheurs

Avec cet article
Au Kenya, les Yaakus luttent pour faire renaître leur langueNouveau tribut de l'armée française en AfghanistanMichel Rocard, 80 ans, second homme d'Etat à se rendre au Pôle nordAlain Juppé à Tunis, avec un chèque, relance les relations


Le 86e successeur de saint Dominique à la tête de l'ordre des Frères prêcheurs a été élu dimanche 5 septembre à Rome par le 290e chapitre général, composé de 127 délégués venus de tous les continents. Le mandat du P. Bruno Cadoré est de neuf ans. Ce médecin français, spécialiste renommé de bioéthique médicale, succède à l'argentin Carlos Azpiroz Costa. Le dernier Français à assumer cette charge fut le P. Vincent de Couesnongle, de 1974 à 1983.

Entretien vidéo du P. Cadoré au site de la Curie généralice des dominicains
Âgé de 56 ans, le P. Bruno Cadoré était jusqu'à ce jour provincial des dominicains de la province de France, qu'il a servie pendant huit ans (soit deux mandats), après avoir été chargé de la formation des jeunes frères, en particulier à Lille. Docteur en médecine lors de son entrée au noviciat, il a ensuite passé deux ans en Haïti avant de commencer ses études dominicaines.
Ordonné prêtre en 1986, docteur en théologie morale en 1992, il a enseigné l'éthique biomédicale à l'Université catholique de Lille, dont il a dirigé le Centre d'éthique médicale jusqu'à son élection comme prieur provincial en 2002. Depuis janvier 2008, il est membre du Conseil national du Sida.
«ÊTRE DES PASSERELLES, NON DES MURAILLES»
Désormais à la tête de plus de 6000 frères répartis en 38 provinces dans 88 pays, cet homme réputé pour son affabilité et sa discrétion devra répondre aux nombreux défis que rencontre actuellement l'ordre, qui célébrera en 2016 le 800e anniversaire de sa confirmation par le pape Honorius III.
Ces défis ont été présentés avec acuité, le premier jour du chapitre général, par son prédécesseur le Fr. Carlos Azpiroz Costa, dans sa Relatio de Statu Ordinis (Relation sur l'état de l'Ordre) : « Nous voulons former nos jeunes à être des médiateurs et non des bureaucrates ; des intercesseurs et non de simples intermédiaires ; des hommes solidaires et miséricordieux avec les pécheurs, sans en être complices ; des serviteurs de Dieu et des hommes et des femmes de notre temps, sans espérer être servis ; des défenseurs de ceux qui s'égarent et non leurs accusateurs ; des passerelles et non des murailles ; enfin des pasteurs du troupeau confiés à nos ministères apostoliques et non des entrepreneurs ni des fonctionnaires. »
C'est la famille dominicaine, très large, qui est confrontée à ces défis : en plus des frères, elle regroupe plus de 3 000 moniales (en 247 monastères), 40 000 dominicaines apostoliques (dans 119 congrégations), sans oublier une centaine de milliers de laïcs groupés en fraternités.
ATTACHÉ AUX « TROIS CRIS DE SAINT DOMINIQUE »
Réuni jusqu'au 21 septembre, le chapitre général poursuit ses travaux après l'élection, forcément interpellé par quelques interrogations du prédécesseur de Bruno Cadoré. Rappelant à plusieurs reprises que « la vie communautaire n'est pas une option facultative pour la vie religieuse dominicaine », il s'interrogeait : « Ne sommes-nous pas en train de perdre quelque peu le sens de la dévotion populaire dans l'Ordre ? (…) Nous devons faire attention au risque de 'provincialisation excessive' qui rend parfois extrêmement difficile la coopération nécessaire pour garantir la mission commune de tout l'Ordre. (…) Savons-nous prêcher dans le contexte d'une société sécularisée ? (…) Pouvons-nous encore parler d'une prédication en communauté et en collaboration alors que l'individualisme nous conduit parfois à 'privatiser' pour ainsi dire jusqu'à notre présence missionnaire ? »
Le P. Cadoré, pour sa part, s'est toujours dit attaché aux « trois cris de saint Dominique » : « Le cri pour les pauvres : si l'envers du monde n'est pas dans mon coeur, mon intelligence sera handicapée. Le cri pour les pécheurs : cri d'intercession pour le monde qui croit ou ne croit pas, pour ceux qui défigurent et instrumentalisent le visage de Dieu, ou qui sont tentés de le moraliser. Et le cri au-delà des frontières : dès le XIIIe siècle, des frères ont appris la langue et la culture arabes ! »
«AVOIR L'HUMILITÉ DE L'HISTOIRE»
Le nouveau Maître de l'Ordre considère que l'Église, « comme assemblée, doit être perçue comme intéressante, joyeuse, fraternelle, libre, et signifie la présence du Christ en ce monde ». Il insiste : « Nous devons être obnubilés par ceux dont Jésus nous a montré l'adresse. » Attentif à la rude histoire des Dominicains (souvent renvoyés à l'Inquisition), il affirme : « Nous devons avoir l'humilité de l'Histoire, ne pas oublier que nous avons pu nous tromper. »
Sa lecture de la devise de l'Ordre (« Veritas ») est simple : « C'est Jésus qui dit : 'Je suis la vérité, le chemin et la vie'. C'est lui qui nous fait la grâce de pouvoir le suivre pour pouvoir expliquer, interpréter sa Parole ». Ce sera la mission de Bruno Cadoré pour les neuf prochaines années.
Frédéric MOUNIER (à Rome) 
Photo : le P. Bruno Cadoré, nouveau maître général de l'Ordre des prêcheurs (Photo : Curie généralice des dominicains).






6/9/10 - 09 H 26 MIS À JOUR LE 7/9/10 - 17 
____________________
Seigneur, qu'est-ce que l'homme pour que tu en fasses si grand cas? Qu'est-il pour que ton coeur lui soit ouvert?
Revenir en haut
Carole
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2008
Messages: 35 735
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Aoû 2011 - 18:31    Sujet du message: Saint Dominique 8 août Bonne Fête !http://img6.xooimage.com

Prière > Une vie donnée pour le ChristAoût 2003Saint Dominique, fondateur de l’Ordre des Frères Prêcheurs
Saint Dominique est né vers 1170 en Castille. Il est mort en 1221. Canonisé en 1234 et fêté le 8 août. Garçon timide et réservé, bon écolier studieux, Dominique passait volontiers des nuits entières à travailler. 
Rubrique Prière inXL6
08/08/2008 
Saint Dominique est né vers 1170 en Castille. Il est mort en 1221. Canonisé en 1234 et fêté le 8 août. 

Garçon timide et réservé, bon écolier studieux, Dominique passait volontiers des nuits entières à travailler. A 14 ans il entra à l’université de Palencia où il étudia la théologie et la philosophie. Il entra dans les ordres comme chanoine régulier de saint Augustin.

Nous te proposons de découvrir l’œuvre de Dieu dans sa vie.


Dominique : le guetteur de Dieu

Pendant qu’il étudiait à Palencia, une famine éclata en Espagne. De nombreux pauvres viennent se réfugier dans les villes.Dominique est touché par cette misère des hommes, les pauvres qui mendient, les femmes et les enfants pâles et maigres .Dominique va vendre et donner tout ce qu’il a pour les aider…Il vend même son trésor : ses manuscrits car dit-il «  je ne pouvais plus continuer à étudier sur des peaux mortes alors que des gens vivants risquent de mourir de faim. » L’amour de Dominique est contagieux, non seulement ses professeurs mais aussi ses camarades vont suivre l’exemple. Il a moins de 20 ans et déjà il se révèle un entraîneur d’hommes. Quand son cœur est touché il passe au-delà de sa timidité, de sa réserve et enflamme le cœur des autres comme son cœur à lui est enflammé d’amour.


En 1203, il partit avec son évêque pour le Danemark. Il quitta le monastère et sa vie d’alors qui était prière, liturgie et étude. Au cours de ce voyage ils découvrirent la grande détresse spirituelle du midi de la France…Les prêtres étaient ignorants et paresseux…Les gens étaient scandalisés et se détournaient de l’Eglise. Une secte se répand dans le pays et attire les gens. Les Cathares répandent partout leurs idées….St Dominique et son évêque ne rencontrent que des visages hostiles…

De retour du Danemark ils décident de faire un détour par Rome. Ils rencontrent le pape qui leur demande d’être missionnaires dans le midi de la France et non comme ils avaient souhaité rejoindre la grande mission d’évangélisation des peuplades païennes du nord…


Dominique : Une vie pauvre, semblable à Jésus

Le pape avait déjà envoyé douze abbés cisterciens chargés de s’occuper du grave problème du midi de la France. Mais ces 12 hommes sont venus avec une suite nombreuse, des serviteurs, des chevaux…Les habitants les regardent d’une façon ironique et moqueuse…Les Cathares eux vivent pauvrement

Alors Dominique leur dit simplement : «  Vous n’arriverez jamais à rien tant que vous garderez vos richesses, personne ne voudra vous croire tant que votre vie ne sera pas conforme à l’Evangile que vous prêchez ! Débarrassez-vous donc de tous vos bagages inutiles, et renvoyez tous vos serviteurs ! Il faut retrouver la simplicité des apôtres, partir à pied deux par deux et prêcher ainsi la pauvreté. » 

Le jour même crosses, mitres, chapes brochées d’or…reprennent le chemin des abbayes cisterciennes. On ne garda que les livres nécessaires pour pouvoir prêcher et discuter avec les Cathares.

Deux par deux, pauvrement, les nouveaux missionnaires vont par les chemins, prêcher dans les villes et les villages.

Dominique passe des nuits entières à prier et à pleurer : «  Seigneur que vont devenir les pêcheurs ? Seigneur ait pitié des pêcheurs ! »

Mais la vie des missionnaires n’est pas facile et tous n’ont pas le feu qui dévore Dominique et qui le pousse vers les hommes. Bientôt Dominique se retrouve seul avec une poignée de missionnaires un peu découragés.

Dominique va continuer de village en village, à prêcher, à rayonner d’amour. Ses armes à lui c’est la prière et l’amour.

Dominique n’aura pas l’occasion de verser son sang pour Jésus,mais sa vie il la donne goutte après goutte.


St François et St Dominique- L’Ordre des Frères Prêcheurs

Dominique s’installe à Prouille. Là il rassemble quelques jeunes filles qui pour la plupart avaient été Cathares Il fonde un monastère de femmes. Depuis leur rencontre avec Dominique, elles avaient décidé de se consacrer à Dieu et de prier pour les prêcheurs. Elles deviennent derrière leurs grilles des « prêcheresses ». 

Ainsi vont se développer la communauté des frères qui deux par deux vont prêcher partout, et la communauté des sœurs qui prient pour l’apostolat de leurs frères.

C’est le début de l’immense famille Dominicaine.

Dominique a l’intention d’obtenir du Pape Innocent III l’approbation officielle de l’Ordre des Prêcheurs. Il rencontre Saint François d’Assise à Rome. Ne devraient-ils pas former une seule communauté ?

Mais bien que très semblables, leurs vocations diffèrent. Les Frères Mineurs de François sont appelés à une pauvreté totale. Les Frères Prêcheurs vivent la pauvreté, mais la base de leur vie c’est l’étude et le travail intellectuel. Cela François ne le désire pas pour ses frères. 

En 1216, Dominique revient de Rome tout joyeux . Le nouveau Pape, Honorius approuve officiellement l’Ordo praedicatorum. «  Mes frères notre mission est de prêcher, nous allons donc nous disperser au loin, le blé pourrit s’il reste en tas, jeté aux quatre vents, il porte beaucoup de fruits ! »

Les Frères prêcheurs partent deux par deux dans plusieurs pays d’Europe. Partout éclosent de nouvelles communautés, de nombreux prieurés. Il insista sur l’importance de la formation des frères qu’il envoya étudier la théologie à l’université de Paris, le droit canon à Bologne…

Son caractère toujours égal, paisible et content, donne envie de le suivre, de connaître cette paix surnaturelle qui l’enveloppe et rayonne de son front, de ses yeux, de toute sa personne.

Ses frères disent qu’il ne parle que de Dieu ou à Dieu. Dieu est le but et la source de tout ce qu’il entreprend, son union à Dieu est continuelle.

Dominique a un cœur sensible et il pleure sur la souffrance des hommes, sur leur péché, mais il a en même temps, une confiance absolue en l’amour miséricordieux du Christ.


Dominique – La Vierge Marie – Le Rosaire

La dévotion de Saint Dominique pour la Vierge Marie est immense. C’est à elle qu’il a confié la communauté naissante, et il l’a prie souvent.

Saint Dominique , en 1214, découragé devant le peu de conversions, l’immensité de la tâche et les forces de perversion se retira dans un bois près de Toulouse, se mit en prière et pénitence .Le troisième jour , la Très Sainte Vierge Marie lui apparut et lui dit : «  Mon fils Dominique, ne vous étonnez pas de ne pas réussir en vos prédications ! Car, vous labourez un sol qui n’a pas été arrosé par la pluie…Sachez que , quand Dieu voulut renouveler le monde, il envoya d’abord la pluie de la Salutation Angélique, et c’est ainsi que le monde fut racheté…
Exhortez donc les hommes, dans vos sermons, à réciter mon Psautier (il sera appelé plus tard : Rosaire), et vous en recueillerez de grands fruits pour les âmes. » C’est ce que fit dès lors Dominique, et les résultats furent vite considérables…Ce futle Rosaire et non les armes qui convertirent les âmes

En cette année 2003 proclamée année du Rosaire, prendre le temps de réciter le Rosaire qui est une prière merveilleuse de simplicité et de profondeur. Réciter le rosaire n’est rien d’autre que contempler avec Marie le visage du Christ. 


En conclusion, chercheur de Dieu et porteur d’espérance, Dominique n’eut qu’un désir durant toute sa vie : porter la bonne nouvelle de l’amour de Dieu aux hommes, et les ramener vers leur Père du ciel. 

____________________
Seigneur, qu'est-ce que l'homme pour que tu en fasses si grand cas? Qu'est-il pour que ton coeur lui soit ouvert?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:02    Sujet du message: Saint Dominique 8 août Bonne Fête !http://img6.xooimage.com

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> ÉGLISE CHRÉTIENNE CATHOLIQUE -> ¤0¤ Une ¤ Sainte ¤ Catholique ¤ Apostolique ¤0¤ -> Saints et Saintes sauf Marie
Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
 Sauter vers:   

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group :: MaxiBlue V1 :: Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com