Forum Chrétien Jesus est Seigneur Index du Forum
  FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Eucharistie : 4e Coupe


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Avance au large ¤0¤ -> Enseignements écrits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thomas
Frère Serviteur
Frère Serviteur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2007
Messages: 42 238
Localisation: Québec
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Avr 2011 - 11:37    Sujet du message: Eucharistie : 4e Coupe

PublicitéSupprimer les publicités ?
Bonjour à vous. Vous allez bien ?

Je rappelle que cette causerie est d’un point de vue biblique, seulement.
Mon partage ne prend pas en compte l’exégèse ou bien la théologie au sens stricte.

Dans la première causerie, nous avons partagé sur la grâce qui a été faite à Marie de porter le Pain de vie, le Grand prêtre et le Verbe, la Parole de Vie.
Et le 27 Avril, Mercredi après Pâques. Nous aurons :
Je crois en la vie éternelle. Et si j’y crois, qu’est-ce que le salut ?
Que m’est demandé pour entrer dans la vie éternelle ?

Aujourd’hui, nous continuons notre cheminement à l’intérieur de la prière du Notre Père.
Je me base encore sur l’auteur Scott Hahn, un Docteur biblique de Steubenville Ohio, États-Unis, j’ai quelques livres ici, si vous voulez les vérifier pendant la pause.
Si à la fin de la causerie vous aimer l’Eucharistie davantage, ce sera une grâce de plus.

Qu’est-ce que l’Eucharistie pour vous ?

C’est un sujet très vaste et nous allons mettre la lumière sur un des nombreux aspect importants de ce qui concerne l’Eucharistie. Et pour y arriver, nous allons tourner autour d’une phrase clé : « Cela est accompli », et surtout ce que veut dire le mot : Cela.
Lorsque Jésus est sur la Croix, qu’est-ce qu’il a voulu dire par : « Cela est accompli », selon vous ? Qu’est-ce qui est accompli, c’est ce que nous découvrirons.

Nous partagerons aussi autour des 4 coupes du Repas Pascal.
En principe, dans un repas pascal juif, il y a 4 coupes pendant le repas Pascal.
Et Jésus devrait aussi, en principe, comme un bon Juif, avoir bu 4 coupes de vin. Nous allons nous réunir autour de la Table Pascale pour bien observer le repas sacré.

Commençons en récitant le Notre Père :
Répétons ensemble :
Père : « Donnes-nous aujourd’hui notre pain de ce jour ».
La Sainte Eucharistie.

Pour nous les catholiques, ça semble aller de soi que le Christ est dans l’Hostie consacrée et que le vin consacré est le Sang de Jésus. Mais pour biens des personnes, ils ne voient que du pain et du vin.
Qu’elle chance nous avons de croire !!!
Cela ne fait pas de nous meilleurs qu’eux, mais quelle joie nous avons de savoir que le Christ est Présent sur l’Autel, Corps et Sang, âme et divinité.

Lorsque je parle de Scott Hahn, je ne veux en aucun cas dénigrer les chrétiens non catholiques. Les Protestants, Pentecôtistes, Évangéliques ou les 30 000 confessions chrétiennes non catholiques qui existent. Mais voici ce que Scott Hahn pensait personnellement avant d’être converti Catholique :
J’ai entretenu en moi, pendant mes années anti Catholique une conviction profonde que la Messe était un sacrilège,,, et que l’Eucharistie était de l’adoration idolâtrique. Que nous faisons du pain une idole. Et c’est normal, si ce n’est pas le Corps du Christ, si ce n’est pas le Sang du Christ, nous adorons un morceau de pain, nous adorons une coupe remplie de vin, c’est étrange et il a raison. Ça ne va pas la tête !!! diraient les français !
Cela a pris des années d’études et de prières pour que Dieu le sorte de son illusion et de son incompréhension sur la réalité de la Messe.
Scott Hahn, s’est vu conduire au coeur de l’Église Catholique, en approfondissant le sens de l’Eucharistie. Qu’elle émerveillement lorsqu’il s’est converti au sens de l’Eucharistie.

Commençons avec ce passage de S. Jn ch 19, 30.
Sur la Croix, les derniers mots de Jésus sont,
30. « C'est accompli » et, inclinant la tête, il remit l'esprit.

Pendant un cours
Le professeur Scott dit cette phrase mais n’est pas capable d’en donner le sens.
C’est accompli. Cela, donc, Scott doit absolument trouver ce que le c' veut dire. Il en fait le sujet de son étude et le fruit qu’il en ressort nous nourrira.

C’est quoi ce cela ? À quoi le « cela (est accompli) » réfère-t-il ?
Selon vous, qu’est-ce que Jésus a voulu dire par « C’est accompli »?
C’est un jeune qui entre dans le salon, prend la Bible… Qu’est-ce qu’il y a fiston ! (Montre deux feuilles d’arbres sorti des pages de la Bible)
J’ai découvert les sous vêtements d’Adam et Ève !!!

Ce qu’on peut faire dire à la Bible !!!
Et l’importance d’avoir des éducateurs, des enseignants crédibles et instruits
Et étudier la Bible plus profondément.
Et prendre notre responsabilité à développer des lieux d’études et de partages de la Parole pour mieux comprendre le sens des Écritures.

Scott pensait que le : « cela est accompli » indiquait que Jésus nous a tous sauvés sans exception et que nous n’avons pas besoin d’efforts personnels pour être sauvés. Le salut est accompli, parce que Jésus l’a réussi pour nous. Mais pour obtenir le salut, nous devons être plus missionnaires, plus imprégné de notre foi, c’est ce que nous verrons dans deux semaines, le 27 avril avec la Causerie sur le Salut.

Pour mieux comprendre le « CELA » nous allons nous unir autour de la table, au repas et au sens de la Pâque juive.
La Pâque juive était vécu avec beaucoup d’émerveillement (awe) et de révérence.
Dans le temps de Moïse, les Juifs sont captifs en Égypte.
Il y a une dixième plaie qui pourrait éliminer tous les premiers nés sur la terre d’Égypte, parce que l’Égypte était contre le peuple de Dieu, donc contre Dieu lui-même.
Encore une fois, nous devons comprendre cette histoire comme étant les forces du bien contre les forces du mal.

Mais Dieu a un plan de salut pour son peuple. Pour être sauvés, Moïse dit aux familles Israélites de trouver un agneau mâle sans tache, de l’immoler et d’étendre le sang sur les montants des portes afin que les premiers nés vivent.
La veille de la Pâques, les familles israélites en Égypte ont donc immolé les agneaux, étendu le sang, cuit la viande, mangé le repas debout, ils n’ont pas le temps de s’asseoir car ils doivent terminer de manger en hâte et fuir immédiatement l’Égypte. Le peuple d’Israël sort de l’esclavage des idoles et des dieux et entre à nouveau en Alliance avec l’Unique Dieu avec ce repas de Pâque.



(Petite parenthèse)
Lorsque nous communions, nous mangeons le repas Eucharistique debout en hâte et on fuit souvent immédiatement après la messe, lol, pour porter Jésus au monde.

Après ce repas ils suivent Moïse à travers la Mer Rouge vers le Mont Sinaï.

Entrons dans le repas pascal Juif à proprement dit.
Voici comment les Juifs célèbrent la Pâque depuis l’exode.
Le repas de Pâque se déploie en 4 temps.
Nous suivrons ces 4 temps avec les 4 coupes de vin.

Sur le site internet du cybercuré, il nous donne le tracé des 4 coupes au repas juif
Ceci est très important. C’est le cœur du repas des Juifs. Pour les deux premières coupes, c’est très simple, c’est l’entrée dans la signification du repas.
Juste avant le repas, on boit une coupe de vin. Le père de famille raconte la libération du peuple d’Israël. Un enfant lui pose par la suite des questions sur le passage biblique de la libération. Puis on chante le psaume 113 nommé la petite louange et on boit la deuxième coupe. Ensuite a lieu le repas.
Le père de famille romps le pain, le bénit et le distribue. On mange un agneau, qui a été immolé au temple, avec des morceaux de pain azyme, sans levain et des herbes amères. Après le repas, le père de famille prononce la prière d'action de grâce, on boit une troisième coupe de vin nommée "coupe de bénédiction" et on termine le chant de fête et de joie du grand psaume 114-118, psaume de louanges. On boit une quatrième coupe pour clôturer.
Donc, il y a 4 coupes.

Plusieurs théologiens ont essayé de trouver la 4e coupe que Jésus devait boire, mais ils ont donc laissé tomber et ils n’ont pas continué la recherche. Mais Scott Hahn ne voulait pas en rester là, il décide de pousser sa recherche.

Jésus était Juif, à 33 ans, il devait savoir comment fêter la Pâque.
Pour les trois premières coupes, Jésus suit le déroulement Juif.
Les deux premières coupes devaient se ressembler.
Bénédiction de la maisonnée autour de la table et lecture du psaume 113
La majorité des théologiens et biblistes
S’entendent aussi sur la 3e coupe, celle de bénédiction faite au Père par Jésus.

Dieu ne cesse de vouloir faire Alliance avec nous comme nous l’avons remarqué dans la première causerie et l’Arche d’Alliance. Dans l’Ancien Testament, le mot « Alliance » apparaît environ 250 fois.
Mais Jésus utilise le terme d’ « Alliance » une seule fois comme il est écrit dans l’Évangile de Saint Marc au dernier repas avec les Apôtres.
Mc, ch 14, 23-24.
Puis, prenant une coupe, il rendit grâces et la leur donna, et ils en burent tous. 24. Et il leur dit : « Ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui va être répandu pour une multitude. » En rémission des péchés.

Dans ce passage Jésus rend grâce.
Saint Marc l’a bien signifié dans l’Évangile :
« prenant une coupe, il rendit grâces … »

Eucharistie, veut dire ?
: Action de grâce Jésus rendit grâce au Père

De faite, Saint Paul, dans le 1er livre aux Corinthiens, confirme aussi, que c’est la coupe de bénédiction:

1Co 10, 16
« La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas communion au sang du Christ ? Le pain que nous rompons, n'est-il pas communion au corps du Christ ? ».

Après ce noyau précis ils chantent le
Ps 114-118.
Un Psaume de fête et de louange qui signifie la joie de la libération.

Puis, la 4e coupe
est la coupe de clôture que Jésus doit boire.
Allons en Mt ch 26, 30

« Après le chant des psaumes, [114-118, selon les notes de bas de page de la TOB. Ils s’enfoncent dans la nuit. En tout, ils ont chanté du Psaume 113 à 118], ils partirent pour le mont des Oliviers. »

On constate qu’ils sortent du repas sans avoir bu la 4e coupe de vin.
Jésus ne boit pas la 4e coupe et se rend à Gethsémani.
Normalement, la 4e coupe est la coupe de la consommation, de l’accomplissement où les fautes du peuple d’Israël sont pardonnées.

Pour les Juifs, les scolastiques et les étudiants, si Jésus est sortie du repas Pascal et surtout qu’il n’a pas bu la 4e coupe, c’est très embêtant. Ça n’a plus de sens.

Pour nous, puisque nous sommes si familiers avec le contexte, nous disons, bah, eee. Pas grave.
Mais le Juif dit, oooh, y’a quelque chose qui ne va pas. Pour eux c’est très grave ! Cela enlève même toute crédibilité au Repas Pascal de Jésus.
La 4e coupe est omise. Le sommet du repas pascal est manqué. Jésus est carrément dans le champ. Donc, pour un Juif, Jésus n’est pas crédible. Ce même Jésus qui est venu pour accomplir la loi et les prophètes.

Certains scolastiques vont jusqu’à imaginer que Jésus aurait eu une faiblesse psychologique. Peut être était-il troublé, en détresse, voyant son heure approcher. Ou le temps lui manque pour qu’il laisse tomber une partie de la liturgie pascale Juives. Selon eux il vient de passer à côté.

Pour nous, on ne s’en rend peut être pas compte de la gravité. Mais imaginons si nous allons à la Messe dimanche et prononce les mots de la consécration et puis ne donne pas la communion, personne ne reçoit pas la communion et il termine avec la bénédiction finale : « Allez dans la paix du Christ ».
L’auriez-vous remarqué ? On serait surpris. Y’a quelque chose qui manque. On le remarquerait tout de suite. C’est comme ça qu’un Juif le comprend. Jésus a omis de terminer le repas.

Et si Jésus est sorti de table par exprès ?
C’est ce que nous allons découvrir.

Si on regarde de plus près, on découvre dans
Mc 14, 25,
immédiatement après qu’ils aient but de la 3e coupe, Jésus leur dit :
« En vérité, je vous le dis, je ne boirai plus du produit de la vigne jusqu'au jour où je boirai le vin nouveau dans le Royaume de Dieu. »

Jésus parle de boire à nouveau du vin.

Jésus, rendu au Jardin des Oliviers, s’éloigne des Apôtres, amenant avec lui seulement Pierre, Jean et Jacques

Maintenant en Mc ch 14, 34
Jésus leur dit : « Mon âme est triste à en mourir ; demeurez ici et veillez. »
Mais les trois Apôtres, on sait b’en, ils s’endorment.
Après avoir bien mangé on s’endort un peu.

En
Mt 26, 39
Allant un peu plus loin, [Jésus] tombe face contre terre et fait une prière : « Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux. »

Jésus parle encore une fois d’une coupe et celle là il acceptera de la boire. Cette coupe le trouble, c’est comme si cela demandait un effort supplémentaire. C’est la deuxième fois qu’il est mention d’une nouvelle coupe à boire.

Par la suite, Jésus est enlevé et ce qui nous intéresse c’est la fin de son passage chez Ponce Pilate.
En Jn 18, 36-37a

36. Jésus répond : « Mon royaume n'est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes gens auraient combattu pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Mais mon royaume n'est pas d'ici. » 37. Pilate lui dit : « Donc tu es roi ? » Jésus répondit : « Tu le dis : je suis roi.
Jésus dit qu’il est Roi, donc qu’il a un Royaume.

Pilate dit à Jésus : « Donc tu es roi ? » Il habille alors Jésus d’une robe de pourpre de roi afin de le ridiculiser et fait enfoncer une couronne d’épines sur sa tête et place un bâton dans sa main.
Jean constate que Jésus n’est pas seulement la victime, l’Agneau, le Sacrifice, mais il est aussi le Grand Prêtre avec le vêtement sans coutures qui fait librement l’offrande de sa personne.
Nous avons le Prêtre et la Victime en un.

puis Saint Jean qui était près de Jésus remarque quelque chose d’intéressant :
Jn ch 19, 14-15
Or c'était la Préparation de la Pâque ; c'était vers la sixième heure. Pilate dit aux Juifs : « Voici votre roi. » 15. Eux vociférèrent : « A mort ! A mort ! Crucifie-le ! » Le Roi est mis à mort.
Jésus, selon Saint Jean, porte un vêtement sans couture comme le Grand Prêtre porte habituellement.
Jn 19,23-24; Ex 28,4; Lv 16, 4

Jean confirme que
C’est aussi à la 6e heure, que les Juifs en Égypte devait immoler l’Agneau Pascal pour la Pâque.
Pour Saint Jean, Jésus est l’Agneau Pascal.
Et Lorsque Pilate dit à la 6e heure : Voici votre Roi.
Au verset 15,
Eux vociférèrent : « A mort ! A mort ! Crucifie-le ! »

L’Agneau de Dieu est mis à mort à la 6e heure et sera immolé pour le salut de son peuple.
Dans le livre de (Jr au ch 11, 19), il y a un passage intéressant. « Moi, j’étais comme un agneau docile qu’on emmène à l’abattoir, et je ne savais pas ce qu’ils préparaient contre moi. »
C’est aussi écrit en Jn 19, 33. 36. Les soldats :
33. Venus à Jésus, quand ils virent qu'il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, 36. Car cela est arrivé afin que l'Écriture fût accomplie : Pas un os ne lui sera brisé.

L’Agneau pure et sans tache ne devait pas avoir les jambes brisées, comme Jésus n’a pas eu les jambes brisées.

L’Écriture de l’Ancien Testament s’accompli graduellement.

Dès le premier chapitre de l’Évangile de Saint Jean, il saisit très bien que Jésus est l’Agneau de Dieu, l’Agneau Pascal de la Nouvelle Alliance.

Déjà dans Jn ch 1, 29 Saint Jean avait remarqué que Jésus était l’Agneau.
Au Jourdain :
Jean le Baptiste voit Jésus venir vers lui et il dit : « Voici l'agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde. »
Ceci va nous aider à comprendre mieux notre recherche de la 4e coupe
Dans la 2e partie de notre rencontre.

**** Fin de la première partie de la causerie.
**** Début de la 2e partie de la causerie

[Père] « Donnes-nous aujourd’hui notre pain de ce jour ».
Continuons notre recherche de la 4e coupe.
Jésus sur la Croix dira : « J’ai soif. »

Jésus, lorsqu’il est dans la cours de Ponce Pilate, il est ridiculisé, flagellé, couronné d’épines.
Il gravit le Mont du Calvaire avec sur le dos une Croix en bois. Jamais il ne demande à boire. Il est en plein contrôle de sa vie.
Et seulement sur la Croix, Jésus dira : « J’ai soif ».

réf: Saint Jn ch 19, 28b
Jésus debout sur la Croix, avec les mains liés et les pieds liés par des clous, en train d’asphyxier, d’étouffer par l’eau qui entre dans ses poumons, il perd du sang, mais pour que l'Écriture fût parfaitement accomplie, Jésus dit : « J'ai soif. »
Jean semble saisir le sens que Jésus donne en disant : « J’ai soif »
Saint Jean observe un des soldats ch 19.
Jn ch 19, 29-30
29. Un vase était là, rempli de vinaigre. On mit autour d'une branche d'hysope une éponge imbibée de vinaigre et on l'approcha de sa bouche. 30. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : « C'est achevé » et, inclinant la tête, il remit l'esprit. C’est accompli.
À ce moment précis, c’est réellement terminé, plus rien ne se passe.

C’est quoi du vinaigre ?
Le vinaigre c’est du vin aigre. Au verset 30 : « Quand il eut pris le vin aigre, Jésus dit : « C'est achevé »
C’est à ce moment que son Royaume est manifesté.

Remarquons que Jésus vient de boire sa 4e coupe. On lui a donné du fruit de la vigne, du vin aigre.

Jésus a omis de boire la 4e coupe parce qu’il l’a voulu.
C’était délibéré de sa part afin d’accomplir l’Écriture.
Tout est consommé, tout est accompli.

Maintenant, il nous reste à comprendre ce que le CELA veut dire dans le Cela est accompli.
Le CELA se réfère à la Pâque complète de la Nouvelle Alliance entre Dieu et nous, qui a débuté dans la chambre haute avec les Apôtres, par l’Institution de l’Eucharistie, qu’il a temporairement suspendue.

La Pâque de l’Ancienne Alliance est terminé et la Pâque de la Nouvelle Alliance commence avec le Repas Pascal complété.

Nous avons vu au moment où Jésus boit le vin, ça représente la fin de la Pâque, pour Lui. Mais, pour nous, à quel moment la Pâque va se terminer ?

Pour un Juif, lorsqu’ils ont immolé l’Agneau, ils ont ensuite étendu son sang sur les montants des portes, mais ce n’était pas tout. Ils devaient rôtir la chair de l’Agneau et manger le pain sans levain et les herbes amères
L’agneau devait être mangé.

Le but principal de l’agneau n’était pas de le tuer, mais de le consumer dans un repas de communion d’une famille rassemblée en maisonnée pour vivre l’Alliance avec Dieu.

Manger l’agneau, c’est très fort comme image.
La chair de l’agneau garantit la vie, la fin de l’esclavage vers d’autres dieux et le retour à l’Alliance en Dieu.
Jésus l’a dit en Jean 6, 54. « Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour. »
Proposition de lecture Jean, chapitre 6
Jésus-Christ est l’Agneau de Dieu.

Et Saint Paul met en garde contre la tiédeur en
1Co 11, 27
« Ainsi donc, quiconque mange le pain ou boit la coupe du Seigneur indignement aura à répondre du corps et du sang du Seigneur. »
Voilà pourquoi la catéchèse est importante dans nos paroisses. Nous partons de ce passage afin de s’assurer que la catéchèse est réalisée avant qu’une personne puisse communier. C’est nécessaire, même vital.

Il est important de savoir ce que nous vivons, être conscients de ce que nous mangeons, sinon on peut demeurer en dehors du sens de l’Eucharistie, de l’action de grâce et de l’Alliance avec Dieu.
Nous devons recevoir l’Agneau
Nous devons manger l’Agneau

Dans le Livre de l’Ap, Jésus est décrit dans le ch 5 comme l’Agneau
Ap 5, 6a
Alors je vis, debout entre le trône aux quatre Vivants et les Vieillards, un Agneau, comme égorgé. On a souvent vu un agneau avec une plaie au cœur.
***Ne pas lire [-]portant sept cornes et sept yeux, qui sont les sept Esprits de Dieu en mission par toute la terre.

Hollywood voit l’Apocalypse comme une catastrophe, comme la fin du monde.
Un croyant Catholique voit l’Apocalypse comme l’Alliance entre Dieu et nous.

Les Catholiques, nous comprenons l’Apocalypse comme la Victoire de l’Agneau de Dieu, le moyen d’entrer dans la vie éternelle.
L’Apocalypse pour un croyant est une fête liturgique.

Nous sommes totalement unis à la réalité du ciel par la divine liturgie de la Messe.
Nous vivons à chaque Eucharistie le ciel sur la terre, la liturgie céleste :
Déjà au premier siècle les parties de la Messe étaient inspirées par la révélation divine transmise à Saint Jean.

Ce n’est pas un groupe du premier siècle qui se sont réunis
et qui ont dit b’en ce serait l’fun si on créait une liturgie avec les Paroles de Jésus, comme ça, pour nous faire une Messe. On essaie tu ça, pis on ajoute ça avec ça.
Ce n’est pas ce que l’Église primitive Catholique a fait.
Les Apôtres et les Pères de l’Église ont suivi le plan divin de Dieu pour la liturgie de la messe que nous vivons. Ils sont entrés dans la réalité de Dieu.

À partir du ch 5 jusqu’à la fin de l’Ap pratiquement, nous retrouvons une grande partie de la liturgie dans la Messe.
Il y a dans l’Apocalypse :

Le culte du dimanche : 1, 20
Un grand Prêtre [qui est Jésus]: 1, 13
Un autel : 8, 3; 11, 1 ; 14, 18
Des prêtres (presbyteroi) : 4, 4; 11, 15 ; 14, 3; 19, 4
Vêtements (liturgiques) : 1, 13; 4, 4; 6, 11; 7, 9; 15, 6; 19, 13-14
Célibat consacré : 14, 44. Ceux-là, (…) ils sont vierges ; ceux-là suivent l'Agneau partout où il va ; ceux-là ont été rachetés d'entre les hommes comme prémices pour Dieu et pour l'Agneau. (le mot souillé n’avait pas un sens péjoratif comme aujourd’hui)
Candélabre, Menorah : 1, 12; 2, 5
Pénitence : chapitres 2 et 3
Encens : 5, 8; 8, 3-5
Le livre, ou parchemin; 5, 1
L’hostie : 2, 17
Calices : 15, 7; chapitre 16; 21, 9
Le signe de la croix (tau) : 7, 3; 14, 1; 22, 4
Le Gloire à Dieu : 15, 3-4
L’Alléluia : 19, 1. 3-4. 6.
Élevons notre cœur : 11, 12
« Saint, Saint, Saint » : 4, 8
Amen : 19, 4; 22, 21
28x « Agneau de Dieu » qui désigne Jésus: 5, 6 et au fil du texte
La prééminence de la Vierge Marie : 12, 1-6. 13-17.
L’intercession des anges et des saints : 5, 8; 6, 9-10; 8, 3-4
Saint Michel Archange : 12, 7
Plusieurs Antiennes : 4, 8-11; 5, 9-14; 7, 10-12, 18, 1-8
La lecture des Écritures [La lecture de la Parole] : chapitres 2-3 et 5; 8, 2-11
Le sacerdoce des fidèles : 1, 6; 20, 6
Catholicité, ou universalité : 7, 9
Contemplation silencieuse : 8, 1
Le Festin des Noces de l’Agneau : 19, 9. 17.

La liturgie de la Messe est prise par et dans les Paroles et la réalité de Dieu depuis le début de l’ère chrétienne.
Lorsque le prêtre, le Grand Prêtre Jésus prononce les mots de la consécration à travers le prêtre et lorsque celui-ci élève le Saint Sacrement et la coupe, il n’y a plus de place pour le doute, comme Saint Thomas l’a découvert : « Mon Seigneur et mon Dieu »,
C’est vraiment toi, dans ce repas, L’Agneau de Dieu.

Soyons assurés que nous communions au Corps et au Sang du Christ et que tout le ciel est rassemblé à chaque Eucharistie.
Le ciel est sur la terre à ce moment précis. Si on pouvait le voir de nos yeux, on ne verrait plus le toit de l’église, mais bien le ciel, tous les saintes et saints, les anges, la cour céleste, dans la Sainte Trinité.

Plus on va étudier la Bible, plus on va comprendre l’Alliance entre Dieu et nous, plus on va étudier la Pâque, nous allons découvrir que toute la célébration eucharistique est enracinée dans la Bible avec le Christ au centre.
Le Christ est le célébrant et le repas, l’hôte et la victime, mais il ne saigne pas, il ne souffre plus, il ne meurt plus, nous recevons le Corps du Christ glorifié, ressuscité, de l’Agneau de Dieu, c’est ce que nous célébrerons le Dimanche de Pâque et à toutes les autres Eucharisties.

Saint Augustin disait à la communion : « Deviens ce que tu reçois, le Corps du Christ »

Nous avons tous notre petit rituel intime après avoir communié.
Moi, je dis dans mon cœur comme Saint Paul : « Ce n’est plus moi qui vit, c’est le Christ qui vit en moi. »

Chaque communion à l’Eucharistie transforme notre vie.
Prions avant d’aller à l’église ?
Lisons le prions avant la Messe ?
Entrons dans une attitude de prière dès qu’on franchit la porte de l’église.
Faisons un signe de Croix lorsqu’on passe devant l’Église. C’est la maison de Dieu et Jésus est captif dans le Tabernacle par Amour pour nous.
Ouvrons notre cœur afin de recevoir les grâces pendant la Messe.
Au sortir de la Messe, amenons Jésus avec nous partout, à l’aréna, à l’épicerie, dans notre voiture, lorsqu’on dort.
Demandons-lui d’être présent dans nos réunions de famille.
On peut répéter dans notre cœur : Jésus, Jésus, Jésus. Simplement.
Réciter le chapelet.
Remettre tout à Jésus, par un dialogue avec lui, joies peines, souffrances, et ce qui semble ne pas aller dans le monde. Prions spécialement pour les acteurs des médias.
Ayons confiance en Jésus

La Messe est le ciel sur la terre.
Les Pères de l’Église l’ont dit.
Le Pape Jean-Paul II l’a dit aussi.

Et le Catéchisme de l’Église Catholique le croît pleinement.
Remettez le passé à Jésus et essayer de vivre maintenant, transpercés d’une grâce nouvelle.

Demandons à Dieu d’être présent dans notre vie en ce moment.


Notre Père
Je te salue Marie
Gloire au Père











Les références du Catéchisme de l'Église Catholique.
Proposition de lecture: # 1322-1419




(N° 1089)
« Pour l'accomplissement de cette grande oeuvre par laquelle Dieu est parfaitement glorifié et les hommes sanctifiés, le Christ s'associe toujours l'Église, son épouse bien-aimée, qui l'invoque comme son Seigneur et qui passe par lui pour rendre son culte au Père Éternel (SC 7) ... qui participe à la liturgie céleste ».

(N° 1090)
« Dans la liturgie terrestre nous participons par un avant-goût à cette liturgie céleste qui se célèbre dans la sainte cité de Jérusalem à laquelle nous tendons comme des voyageurs, où le Christ siège à la droite de Dieu, comme ministre du sanctuaire et du vrai tabernacle ; avec toute l'armée de la milice céleste, nous chantons au Seigneur l'hymne de gloire N (SC 8 cf. LG 50).
(N° 1136)
« La liturgie est "action" du "Christ tout entier" (Christus toms). Ceux qui dès maintenant la célèbrent au delà des signes sont déjà dans la liturgie céleste, là où la célébration est totalement communion et fête ».
____________________
Le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire. Jean 1, 14 L'humain est un apprenti. L'histoire s'écrit avec Dieu.


Dernière édition par Thomas le Lun 25 Juil 2011 - 14:45; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Carole
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2008
Messages: 35 735
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Avr 2011 - 12:30    Sujet du message: Eucharistie : 4e Coupe

Merci Thomas pour ce beau travail et ce goût de la messe que tu nous donnes.
Célébrons le ciel sur la terre avec la Trinité et les anges et Saints et Saintes et la cours céleste.
Je ne peux plus voir la messe de la même manière c'est certain et non plus le notre Père.
Et la Pâques sera vécue différemment aussi, comme la nouvelle alliance entre Dieu et les hommes ,
en mangeant le corps et le sang de Jésus, le grand Prêtre et la victime du repas divin.
Quel repas! Gloire à Dieu! 
Et comment rester indifférent devant un tel amour ? : tr
____________________
Seigneur, qu'est-ce que l'homme pour que tu en fasses si grand cas? Qu'est-il pour que ton coeur lui soit ouvert?
Revenir en haut
eli29s
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2010
Messages: 3 591
Localisation: 29000 Quimper

MessagePosté le: Lun 18 Avr 2011 - 13:03    Sujet du message: Eucharistie : 4e Coupe

Merci Thomas de me replonger un peu dans mes formations !! mais je retrouve bien là ce que j'ai étudié !
____________________
Deviens ce que tu reçois !!!! Le Corps du Christ. St Augustin.
Revenir en haut
Marie
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2008
Messages: 38 455
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2011 - 15:00    Sujet du message: Eucharistie : 4e Coupe

Merci Thomas, j'ai eu un réel plaisir de lire ta causerie. Elle m'a vraiment passionnée. Bravo !
____________________
Si tu veux te tenir debout devant le monde, apprend à te mettre à genoux devant Dieu. - Mère de Joseph Guiho
Revenir en haut
Carole
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2008
Messages: 35 735
Localisation: Canada
Féminin

MessagePosté le: Lun 25 Juil 2011 - 18:05    Sujet du message: Eucharistie : 4e Coupe

Merci Thomas pour ton enseignement sur l'Eucharistie. J'avais le goût de le relire tellement c'est grand et intéressant surtout très inspirant.
Le ciel sur la terre dans l'Eucharistie ,comme disait Jean-Paul II.
Dire que l'Apocalypse a inspiré la messe ,si je peux dire ainsi.Les premiers chrétiens l'avaient compris. http://forumjesusseigneur.xooit.com/t1682-Eucharistie-4e-Coupe.htm

____________________
Seigneur, qu'est-ce que l'homme pour que tu en fasses si grand cas? Qu'est-il pour que ton coeur lui soit ouvert?
Revenir en haut
Alison
Ouvre son coeur
Ouvre son coeur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 318
Localisation: saint dizier
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Aoû 2011 - 16:18    Sujet du message: Eucharistie : 4e Coupe

coucou mes fréres et soeur en Jésus ca vas ?? depuis le temps ?? j espere que la santé et le moral est present dans vos coeur !!!! le week end dernier comme prévu je suis aller a Paris voir ma niéce Holyness .... mais le voyage en voiture c est mal passer a une demi heure d arriver chez mon frére le pot d echappemen ma laché pfffffffffffff mais le week end fu tres bon j ai penser bien a vous voici un tite photo !!!
   
____________________
█▓▒░ ... {♥} Mon Coeur Bat Au Rythme De Ma Foi Pour Jésus {♥} ... ░▒▓█
Revenir en haut
MSN
Alison
Ouvre son coeur
Ouvre son coeur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 318
Localisation: saint dizier
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Aoû 2011 - 16:20    Sujet du message: Eucharistie : 4e Coupe

Thomas merci pour cette belle lecture jai pri n plaisir a bien tout lire !!! je travaille de l aprem cette semaine je quitte a 21h ... je vien vous rendre visite des que jai un instan mais vous rester dans mes pensée quoi quil arrive je suis relier avec vous par la force de dieu et de l esprit saint !
____________________
█▓▒░ ... {♥} Mon Coeur Bat Au Rythme De Ma Foi Pour Jésus {♥} ... ░▒▓█
Revenir en haut
MSN
Alison
Ouvre son coeur
Ouvre son coeur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2011
Messages: 318
Localisation: saint dizier
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Aoû 2011 - 16:24    Sujet du message: Eucharistie : 4e Coupe

minse je me suistromper de lien exuse moi Thomas
____________________
█▓▒░ ... {♥} Mon Coeur Bat Au Rythme De Ma Foi Pour Jésus {♥} ... ░▒▓█
Revenir en haut
MSN
Marie
Bienheureux
Bienheureux

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2008
Messages: 38 455
Féminin

MessagePosté le: Mar 11 Oct 2011 - 05:52    Sujet du message: Eucharistie : 4e Coupe

Alison, je n'avais pas vu la photo de ta nièce Holyness, elle est mignonne et se porte bien. On voit que la tatie est heureuse de tenir ce "petit bout chou"
Que Dieu vous bénisse toutes les deux !

____________________
Si tu veux te tenir debout devant le monde, apprend à te mettre à genoux devant Dieu. - Mère de Joseph Guiho
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:09    Sujet du message: Eucharistie : 4e Coupe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Catholique Chretien Jesus est Seigneur Index du Forum -> AVANCE EN EAU PROFONDE -> ¤0¤ Avance au large ¤0¤ -> Enseignements écrits
Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
 Sauter vers:   

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group :: MaxiBlue V1 :: Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Traduction par : phpBB-fr.com